Coronavirus : la cellule municipale

La ville de Saint-Eti­enne met en place une cel­lule munic­i­pale de coor­di­na­tion.

La ville de Saint-Eti­enne annulera toutes les man­i­fes­ta­tions qu’elle organ­ise directe­ment dès lors que le seuil des 1 000 par­tic­i­pants sera atteint.

Par ailleurs, elle adresse un cour­ri­er à l’ensem­ble des organ­isa­teurs de man­i­fes­ta­tions et aux délé­gataires com­pé­tents afin de les inviter à se rap­procher de la pré­fec­ture dans les meilleurs délais pour obtenir toutes les infor­ma­tions néces­saires.

La ville de Saint-Eti­enne, afin de rem­plir ses oblig­a­tions en matière de san­té publique et con­for­mé­ment aux ori­en­ta­tions don­nées au niveau nation­al par le gou­verne­ment, a d’ores et déjà pris un cer­tain nom­bre de dis­po­si­tions con­crètes :

- Pour les écoles et les crèch­es : appro­vi­sion­nement en quan­tité impor­tante de savon liq­uide et de servi­ettes papi­er à usage unique afin de per­me­t­tre aux enfants et au per­son­nel de se laver les mains régulière­ment.

- Pour les EHPAD : même dis­posi­tif que pour les écoles et les crèch­es avec en com­plé­ment le ren­force­ment de la dis­tri­b­u­tion de gel hydroal­coolique pour les agents en con­tact per­ma­nent avec les rési­dents.

Gaël Per­dri­au a égale­ment demandé que dans chaque Rési­dence munic­i­pale pour per­son­nes âgées (RPA), soient stricte­ment appliquées les dernières recom­man­da­tions gou­verne­men­tales : lim­i­ta­tion à une per­son­ne par vis­ite avec un pré-accueil et inter­dic­tion de vis­ites aux mineurs de moins de 15 ans et aux per­son­nes malades.

Il a été aus­si décidé ce matin, la mise en place d’une cel­lule munic­i­pale de coor­di­na­tion sous l’au­torité du maire réu­nis­sant quo­ti­di­en­nement l’ensem­ble des ser­vices munic­i­paux directe­ment con­cernés par ce sujet de san­té publique.

La ville de Saint-Eti­enne a égale­ment sol­lic­ité cha­cun de ses délé­gataires afin qu’il puisse fournir un plan per­me­t­tant d’as­sur­er le bon fonc­tion­nement des ser­vices publics ayant fait l’ob­jet d’une délé­ga­tion.

Rap­pelons ici que dès la semaine dernière, la ville de Saint-Eti­enne a dif­fusé très large­ment auprès de ses agents et dans tous les bâti­ments publics, l’in­for­ma­tion com­mu­niquée par le gou­verne­ment sur les bons gestes à avoir pour lim­iter les risques de dif­fu­sion de Covid-19. Cette infor­ma­tion et cette com­mu­ni­ca­tion seront main­tenues voire ren­for­cées à chaque fois que l’évo­lu­tion de la sit­u­a­tion l’ex­ig­era et que le gou­verne­ment le deman­dera.

Il a été par ailleurs engagé un recense­ment exhaus­tif des agents de la ville de Saint-Eti­enne et de Saint-Eti­enne Métro­pole ayant séjourné dans une zone à risque, ou en con­tact avec un foy­er de con­ta­gion, pour une prise en charge indi­vidu­elle si néces­saire avec des mesures d’isole­ment.

Les agents de la ville de Saint-Eti­enne et de Saint-Eti­enne Métro­pole, tra­vail­lant dans les secteurs les plus à risque car en con­tact direct avec le pub­lic, dis­poseront de tous les matériels néces­saires afin de se pré­mu­nir du Covid-19.

Afin de rem­plir ses oblig­a­tions de bonne infor­ma­tion des habi­tants et son rôle d’in­ter­mé­di­aire entre les instruc­tions délivrées au niveau nation­al et la pop­u­la­tion, Gaël Per­dri­au est en con­tact per­ma­nent avec l’A­gence régionale de San­té et la pré­fec­ture de la Loire.

Les autres infos