Coronavirus : la cel­lule municipale

La ville de Saint-Etienne met en place une cel­lule muni­ci­pale de coor­di­na­tion.

La ville de Saint-Etienne annu­le­ra toutes les mani­fes­ta­tions qu’elle orga­nise direc­te­ment dès lors que le seuil des 1 000 par­ti­ci­pants sera atteint.

Par ailleurs, elle adresse un cour­rier à l’en­semble des orga­ni­sa­teurs de mani­fes­ta­tions et aux délé­ga­taires com­pé­tents afin de les invi­ter à se rap­pro­cher de la pré­fec­ture dans les meilleurs délais pour obte­nir toutes les infor­ma­tions nécessaires.

La ville de Saint-Etienne, afin de rem­plir ses obli­ga­tions en matière de san­té publique et confor­mé­ment aux orien­ta­tions don­nées au niveau natio­nal par le gou­ver­ne­ment, a d’ores et déjà pris un cer­tain nombre de dis­po­si­tions concrètes :

- Pour les écoles et les crèches : appro­vi­sion­ne­ment en quan­ti­té impor­tante de savon liquide et de ser­viettes papier à usage unique afin de per­mettre aux enfants et au per­son­nel de se laver les mains régulièrement.

- Pour les EHPAD : même dis­po­si­tif que pour les écoles et les crèches avec en com­plé­ment le ren­for­ce­ment de la dis­tri­bu­tion de gel hydro­al­coo­lique pour les agents en contact per­ma­nent avec les résidents.

Gaël Perdriau a éga­le­ment deman­dé que dans chaque Résidence muni­ci­pale pour per­sonnes âgées (RPA), soient stric­te­ment appli­quées les der­nières recom­man­da­tions gou­ver­ne­men­tales : limi­ta­tion à une per­sonne par visite avec un pré-accueil et inter­dic­tion de visites aux mineurs de moins de 15 ans et aux per­sonnes malades.

Il a été aus­si déci­dé ce matin, la mise en place d’une cel­lule muni­ci­pale de coor­di­na­tion sous l’au­to­ri­té du maire réunis­sant quo­ti­dien­ne­ment l’en­semble des ser­vices muni­ci­paux direc­te­ment concer­nés par ce sujet de san­té publique.

La ville de Saint-Etienne a éga­le­ment sol­li­ci­té cha­cun de ses délé­ga­taires afin qu’il puisse four­nir un plan per­met­tant d’as­su­rer le bon fonc­tion­ne­ment des ser­vices publics ayant fait l’ob­jet d’une délégation.

Rappelons ici que dès la semaine der­nière, la ville de Saint-Etienne a dif­fu­sé très lar­ge­ment auprès de ses agents et dans tous les bâti­ments publics, l’in­for­ma­tion com­mu­ni­quée par le gou­ver­ne­ment sur les bons gestes à avoir pour limi­ter les risques de dif­fu­sion de Covid-19. Cette infor­ma­tion et cette com­mu­ni­ca­tion seront main­te­nues voire ren­for­cées à chaque fois que l’é­vo­lu­tion de la situa­tion l’exi­ge­ra et que le gou­ver­ne­ment le demandera.

Il a été par ailleurs enga­gé un recen­se­ment exhaus­tif des agents de la ville de Saint-Etienne et de Saint-Etienne Métropole ayant séjour­né dans une zone à risque, ou en contact avec un foyer de conta­gion, pour une prise en charge indi­vi­duelle si néces­saire avec des mesures d’isolement.

Les agents de la ville de Saint-Etienne et de Saint-Etienne Métropole, tra­vaillant dans les sec­teurs les plus à risque car en contact direct avec le public, dis­po­se­ront de tous les maté­riels néces­saires afin de se pré­mu­nir du Covid-19.

Afin de rem­plir ses obli­ga­tions de bonne infor­ma­tion des habi­tants et son rôle d’in­ter­mé­diaire entre les ins­truc­tions déli­vrées au niveau natio­nal et la popu­la­tion, Gaël Perdriau est en contact per­ma­nent avec l’Agence régio­nale de Santé et la pré­fec­ture de la Loire.

Les autres infos