Coronavirus : le premier ministre britannique Boris Johnson placé en soins intensifs

L’état de santé du chef du gouvernement conservateur s’est aggravé au fil de la journée de lundi, après son hospitalisation la veille.

Il a donné le change jusqu’au bout, tweetant encore lundi 6 avril midi depuis son lit d’hôpital que « le moral est bon ». Mais la maladie a rattrapé Boris Johnson, 55 ans, qui a dû être placé en soins intensifs lundi soir à l’hôpital londonien St. Thomas, après avoir été testé positif au coronavirus dix jours plus tôt.

Cette détérioration alarmante de l’état de santé du premier ministre britannique survient à un moment très compliqué pour le Royaume-Uni, qui a passé la barre des 5 000 morts de l’épidémie lundi mais fait encore face au pire : le pic épidémique n’est pas prévu avant une semaine à dix jours.

Arthur BA