Coronavirus : le pre­mier ministre bri­tan­nique Boris Johnson pla­cé en soins intensifs

L’état de san­té du chef du gou­ver­ne­ment conser­va­teur s’est aggra­vé au fil de la jour­née de lun­di, après son hos­pi­ta­li­sa­tion la veille.

Il a don­né le change jusqu’au bout, twee­tant encore lun­di 6 avril midi depuis son lit d’hôpital que « le moral est bon ». Mais la mala­die a rat­tra­pé Boris Johnson, 55 ans, qui a dû être pla­cé en soins inten­sifs lun­di soir à l’hôpital lon­do­nien St. Thomas, après avoir été tes­té posi­tif au coro­na­vi­rus dix jours plus tôt.

Cette dété­rio­ra­tion alar­mante de l’état de san­té du pre­mier ministre bri­tan­nique sur­vient à un moment très com­pli­qué pour le Royaume-Uni, qui a pas­sé la barre des 5 000 morts de l’épidémie lun­di mais fait encore face au pire : le pic épi­dé­mique n’est pas pré­vu avant une semaine à dix jours.

Arthur BA

Les autres infos