Coronavirus : le premier ministre britannique Boris Johnson placé en soins intensifs

L’état de san­té du chef du gou­verne­ment con­ser­va­teur s’est aggravé au fil de la journée de lun­di, après son hos­pi­tal­i­sa­tion la veille.

Il a don­né le change jusqu’au bout, twee­t­ant encore lun­di 6 avril midi depuis son lit d’hôpital que « le moral est bon ». Mais la mal­adie a rat­trapé Boris John­son, 55 ans, qui a dû être placé en soins inten­sifs lun­di soir à l’hôpital lon­donien St. Thomas, après avoir été testé posi­tif au coro­n­avirus dix jours plus tôt.

Cette détéri­o­ra­tion alar­mante de l’état de san­té du pre­mier min­istre bri­tan­nique survient à un moment très com­pliqué pour le Roy­aume-Uni, qui a passé la barre des 5 000 morts de l’épidémie lun­di mais fait encore face au pire : le pic épidémique n’est pas prévu avant une semaine à dix jours.

Arthur BA

Les autres infos