Covid-19 : attention au retour des clusters, 60% des Français transgressent les règles

60% des Français ont trans­gressé les règles de ce deux­ième con­fine­ment. C’est ce que révèle un sondage de l’IFOP. Des attes­ta­tions qui sont oubliées, détourne­ment de doc­u­ment, dépasse­ment impor­tant de l’heure de prom­e­nade. Le français se relâche. Dans la ville de Saint-Éti­enne, cer­taines boulan­geries qui devraient juste servir du pain et des vien­nois­eries ser­vent allè­gre­ment des cafés, choco­lats chauds ou sodas à table et desserts comme des cafés ou restau­rants pour­raient le faire.

 

On s’invite les un et les autres

Dans ce sondage, en pôle posi­tion (24%) des trans­gres­sions, des attes­ta­tions util­isées pour un autre motif. La case cochée est la mau­vaise. Vien­nent ensuite (17%) les prom­e­nades qui durent deux heures au lieu d’une. Nom­breux sont les français qui dépassent l’heure. De nom­breuses per­son­nes ont vu leurs familles à leurs domi­ciles (23%). Père, mère, amis, parte­naires sex­uels. On s’invite les uns et les autres dans le départe­ment de la Loire. Des soirées sont organ­isées à Saint-Éti­enne à domi­cile.

 

Mal­heureuse­ment, « les craintes pour la san­té moins fortes »

Sur LCI, François Kraus, directeur du pôle poli­tique et actu­al­ité de l’I­fop, explique : “le respect est moins strict, les craintes pour la san­té moins fortes, notam­ment chez les jeunes”. Il existe une réelle dif­férence entre les jeunes et moins jeunes. “Ce ‘sen­ti­ment d’in­vul­néra­bil­ité’ chez une par­tie des jeunes, surtout ceux qui vivent seuls, fait qu’ils vont prof­iter de l’assouplissement général des règles pour con­tin­uer une sorte de socia­bil­ité”. Les gens s’invitent les uns chez les autres. « Le pro­fesseur insiste sur le fait que beau­coup respectent aus­si les règles, mais qu’il faut faire atten­tion à des retours de clus­ters ».

Les autres infos