Covid-19 : atten­tion au retour des clus­ters, 60% des Français trans­gressent les règles

60% des Français ont trans­gres­sé les règles de ce deuxième confi­ne­ment. C’est ce que révèle un son­dage de l’IFOP. Des attes­ta­tions qui sont oubliées, détour­ne­ment de docu­ment, dépas­se­ment impor­tant de l’heure de pro­me­nade. Le fran­çais se relâche. Dans la ville de Saint-Étienne, cer­taines bou­lan­ge­ries qui devraient juste ser­vir du pain et des vien­noi­se­ries servent allè­gre­ment des cafés, cho­co­lats chauds ou sodas à table et des­serts comme des cafés ou res­tau­rants pour­raient le faire.

 

On s’invite les un et les autres

Dans ce son­dage, en pôle posi­tion (24%) des trans­gres­sions, des attes­ta­tions uti­li­sées pour un autre motif. La case cochée est la mau­vaise. Viennent ensuite (17%) les pro­me­nades qui durent deux heures au lieu d’une. Nombreux sont les fran­çais qui dépassent l’heure. De nom­breuses per­sonnes ont vu leurs familles à leurs domi­ciles (23%). Père, mère, amis, par­te­naires sexuels. On s’invite les uns et les autres dans le dépar­te­ment de la Loire. Des soi­rées sont orga­ni­sées à Saint-Étienne à domicile.

 

Malheureusement, « les craintes pour la san­té moins fortes »

Sur LCI, François Kraus, direc­teur du pôle poli­tique et actua­li­té de l’Ifop, explique : “le res­pect est moins strict, les craintes pour la san­té moins fortes, notam­ment chez les jeunes”. Il existe une réelle dif­fé­rence entre les jeunes et moins jeunes. “Ce ‘sen­ti­ment d’in­vul­né­ra­bi­li­té’ chez une par­tie des jeunes, sur­tout ceux qui vivent seuls, fait qu’ils vont pro­fi­ter de l’assouplissement géné­ral des règles pour conti­nuer une sorte de socia­bi­li­té”. Les gens s’invitent les uns chez les autres. « Le pro­fes­seur insiste sur le fait que beau­coup res­pectent aus­si les règles, mais qu’il faut faire atten­tion à des retours de clusters ».

Les autres infos