Covid-19 : de nou­veaux vac­cins arrivent en France, les res­tau­ra­teurs défient le gouvernement

La cam­pagne de vac­ci­na­tion est en bonne voie en France. Le labo­ra­toire Pfizer confirme l’arrivée de 75 mil­lions de doses de vac­cins dans l’Union euro­péenne. En France, l’ARS annonce 20 000 cas posi­tifs et 195 décès sur 24h.

Les res­tau­ra­teurs défient le gou­ver­ne­ment : ils veulent ouvrir. « Si les res­tau­rants enfreignent les règles, ils ver­ront leur accès au fonds de soli­da­ri­té suspendu »

De nom­breux res­tau­rants de France sou­haitent ouvrir leurs portes mal­gré les inter­dic­tions du gou­ver­ne­ment. Bruno Lemaire voit d’un mau­vais œil cet affront, cette déso­béis­sance des com­mer­çants de la res­tau­ra­tion. « Si les res­tau­rants enfreignent les règles en ouvrant, ils ver­ront  leur accès au fonds de soli­da­ri­té sus­pen­du pen­dant un mois, et défi­ni­ti­ve­ment en cas de réci­dive », a annon­cé Bruno Le Maire à l’AFP.
Une fronde qui ne concerne que quelques “cas iso­lés”, a avan­cé Bruno Le Maire au micro de RTL. Mais il a éga­le­ment pré­ve­nu que “ça ne jus­ti­fie en rien de ne pas res­pec­ter les règles”. Le ministre envi­sage donc des sanc­tions.
Bruno Le Maire a assu­ré com­prendre que “c’est extrê­me­ment dur” pour les res­tau­ra­teurs, mais il n’en­tend pas que la fronde “se répande”.
Dans les cou­lisses du Conseil de Défense, deux lignes se sont affron­tées : Castex et Véran d’un côté et Le Maire de l’autre. Les enjeux sani­taires contre les enjeux économiques.

Les autres infos