Covid-19 : des maires demandent de l’aide à l’armée

De nom­breux maires de la Val­lée-du-Gier ont demandé de l’aide à l’armée pour aider le per­son­nel soignant.

 

Les maires  deman­dent « à l’aide, pour que nos soignants soient épaulés et nous deman­dons à l’État et au gou­verne­ment qu’une aide excep­tion­nelle soit apportée en urgence à notre ter­ri­toire pour pal­li­er le manque de per­son­nel soignant épuisé et touché par la covid-19 » dans un cour­ri­er des­tiné jeu­di 22 octo­bre à la préfète de la Loire, Cather­ine Séguin. « Nous deman­dons à béné­fici­er d’une aide iden­tique à celle qui a été apportée au print­emps dernier à la région de Mul­house au cœur de la crise : l’in­stal­la­tion de moyens san­i­taires mil­i­taires », annon­cent 21 maires du Pays du Gier.

 

“C’est courbe exponentielle de propagation du virus”

Pour l’heure, l’ARS a refusé cette propo­si­tion. Pour­tant, Régis Cade­gros, le pre­mier adjoint au maire de Saint-Cha­mond explique à l’AFP : « C’est courbe expo­nen­tielle de prop­a­ga­tion du virus, pour lequel 130 malades sont déjà soignés dans l’étab­lisse­ment, avec un taux d’in­ci­dence proche de 900 sur l’ensem­ble du Gier ». L’ARS a répon­du qu’il n’est pas d’actualité de faire par­ticiper l’armée au tra­vail dans les hôpi­taux.

Les autres infos