Covid-19 : masque, ça va tenir chaud pour l’hiver, mais après ? On en parle ?

Et si le masque fai­sait par­tie de la fashion de l’automne 2020. Pour­quoi pas dans la nou­velle col­lec­tion Guc­ci ou Louis Vuit­ton ? Bon, res­tons sérieux. Mais cette idée n’est pour­tant pas une fake news. Ils sont capables de nous les faire ache­ter.

Après cette période de cani­cule, l’hiver approche et le masque sera plus agréable par temps froid sur­tout à Saint-Étienne. La lutte contre la Covid sera cha­leu­reuse. C’est enthou­sias­mant de se dire que nos lèvres ne seront pas ger­cées et qu’on va se pro­té­ger du froid. Bien sûr, on gar­de­ra l’écharpe et le bon­net. C’est qu’il fait froid dans ce beau dépar­te­ment de la Loire !

Pour ceux qui ont pré­vu de par­tir à la mon­tagne, à Cour­che­vel par exemple, et si bien sûr, Oli­vier Véran nous en donne l’autorisation, sachez que la pra­tique des sports de glisse est une pra­tique de plein air, où l’équipement (gants, skis, bâtons…) favo­rise les gestes bar­rières. Donc c’est bon : le masque ne sera pas obli­ga­toire sur les pistes. Sauf chan­ge­ment de direc­tive. Mais ici à la rédac­tion, on ne veut pas s’avancer Il fau­dra l’avoir, le masque, dans la com­bi­nai­son pour pou­voir le mettre dans les files d’attente pour les remon­tées méca­niques.

Atten­tion à ne pas prendre un réel plai­sir à gar­der le masque. Et là on plai­sante. Sinon, bon­jour les cri­tiques sur Face­book. Sachez que le masque peut aus­si occa­sion­ner des pro­blèmes de peau chez les femmes qui ont un pro­blème hor­mo­nal ou lors de la puber­té, celles qui ont un excès de sébum. Les hommes éga­le­ment sont tou­chés, ceux qui se rasent et portent le masque après.  Et sans comp­ter les pro­blèmes d’acné.

Dans tous les cas, le masque est obli­ga­toire dans Saint-Étienne et dans de nom­breuses com­munes de la Loire. Alors d’accord ou pas, il faut le por­ter. Pro­té­geons la popu­la­tion. Ici à Saint-Étienne, mais aus­si à Roanne on le met comme à Mont­bri­son, à Saint-Cha­mond, Fir­mi­ny ou Rive-de-Gier. Comme d’autres. Mais on ne peut pas citer tout le monde même si on ne les oublie pas. Sor­tez cou­vert.

Les autres infos