Covid-19 : Véran admet des erreurs

Le ministre de la Santé a admis avoir été frileux dans sa vision de la vaccination. “Je pense qu’on a été un peu trop défensifs dans la façon d’aborder le vaccin, un peu trop prudents” explique-t-il à BFMTV.  Le ministre détaille : “Ce n’est pas forcément parce qu’un laboratoire vous dit qu’il a trouvé, qu’il a réellement trouvé.” Olivier Véran avait voulu prendre le temps pour que le vaccin fasse ses preuves et que les spécialistes en médecine assurent un bon fonctionnement de l’antidote. Il réfute le fait que le gouvernement aurait cherché à favoriser le laboratoire français Sanofi.

Les autres infos
Les autres infos