Des concur­rents de Uber arrivent à St-Etienne

Toujours pas de Uber à Saint-Etienne mais Taxify va prendre place.

Taxify pour­suit sa conquête de la France.

C’est à par­tir du 30 novembre 2017 que la socié­té Taxify débar­que­ra sur Saint-Etienne. Avec une appli­ca­tion sur les smart­phones, on va pou­voir appe­ler un chauf­feur de VTC.

Cette socié­té esto­nienne est déjà pré­sente dans de nom­breuses villes Françaises comme Paris, Lyon, Grenoble et bien­tôt Saint-Etienne.

Taxify sera bien moins cher que les taxis sté­pha­nois, et 10% moins cher que Uber. Cette socié­té se veut plus res­pec­tueuse des chauf­feurs. Les chauf­feurs de Uber doivent don­ner 25% du prix de la course, alors que les chauf­feurs de chez Taxify n’en reversent que 15%.

“Toutes les grandes villes fran­çaises sont dans notre scope” assure cepen­dant Henry Capoul auprès du quo­ti­dien éco­no­mique Les ÉchosLe mana­ger de la filiale fran­çaise se féli­cite d’ailleurs de l’ex­cellent démar­rage de l’ac­ti­vi­té sur le mar­ché fran­çais. “Le taux de crois­sance a dépas­sé notre espé­rance” indique-t-il.

Henry Capoul pré­cise éga­le­ment, dans les colonnes du quo­ti­dien éco­no­mique, que le nombre de chauf­feurs uti­li­sant la pla­te­forme est “net­te­ment supé­rieur” à celui annon­cé lors du lan­ce­ment. Début octobre, Taxify indi­quait que 2000 chauf­feurs uti­li­saient la pla­te­forme. Un suc­cès qui s’ex­plique notam­ment par la poli­tique tari­faire mise en place.

Les autres infos