Des élus s’en prennent à une exposition stéphanoise pour cause de pédophilie

Gabriel de Peyrecave, élu Bleu Marine (FN), a demandé au conseil municipal de combattre ce genre d’exposition.

Marc Chassaubéné, adjoint à la culture, a répondu que l’exposition « L’aube de la rigueur molle » n’avait certainement pas été vue par le représentant Bleu Marine (FN).

A nos confrères du Progrès et lors du conseil municipal, Marc Chassaubéné annonce aux élus FN : « Les visuels de votre communiqué ne correspondent pas à l’exposition. Quatre visuels sur trois n’en faisaient pas partie ».

Les responsables de La Galerie Les Limbes combattent eux aussi cette mauvaise interprétation des œuvres des artistes Laura Bottereau et Marine Fiquet.

L’élue FN, Sophie Robert, dénonce l’apologie de la pédophilie sur son compte Twitter.

L’œuvre qui a le plus choqué est « Bern (r) ». La sculpture montre une petite fille avec un drapeau entre les jambes et jupe relevée cachant son visage.

Galerie Les Limbes, 7 rue Henri Barbusse à Saint-Etienne