Des mesures radi­cales pour les joueurs avant OL — ASS

24 heure du der­by OL-ASSE, les ama­teurs de petites phrases des­ti­nés à faire mon­ter la mayon­naise sont déçus. 

En effet, la semaine a été calme et aucun des deux camps n’a fait mon­ter le cur­seur. Pour son pre­mier der­by sur le banc de l’AS Saint-Etienne, Jean-Louis Gasset a pris une déci­sion radi­cale en deman­dant à ses joueurs de ne pas aller faire les malins dans les médias sur le thème de la riva­li­té entre Lyon et Saint-Etienne. L’entraîneur des Verts est bien conscient que l’ASSE est très mal pla­cée pour se défier ver­ba­le­ment l’OL.

« J’ai deman­dé aux joueurs d’être humbles et de s’exprimer le moins pos­sible parce qu’on avait un match à pré­pa­rer. Ce n’est pas la peine de par­ler de ce qui s’est pas­sé au match aller. Avant, ça ne compte pas pour moi. On a fait le choix de recru­ter des joueurs expé­ri­men­tés qui ont l’habitude de jouer ces grands matches pour redon­ner confiance aux autres. Dimanche, à 17h, on sau­ra si ça va beau­coup mieux. C’est la ques­tion que je me pose. Aujourd’hui, j’ai l’impression que les gens ont oublié où on était il y a peu. Ils ne pensent plus qu’à dimanche. Le der­by rend amné­sique: per­sonne ne me parle des points qu’on a pris en février. On a obte­nu 10 points sur 12 pos­sibles avec deux dépla­ce­ments et un match contre l’OM. Il ne faut pas oublier que Debuchy n’est là que depuis deux semaines ou que ça ne fait qu’un mois que Subotic est avec nous. Depuis qu’on a consti­tué notre équipe, le 1er février, on est un peu plus en confiance mais il faut avoir en tête qu’on va se mesu­rer à une équipe qui vise la Ligue des cham­pions et vent de se qua­li­fier pour les 8e de finale de l’Europa League », a rap­pe­lé Jean-Louis Gasset, his­toire de remettre les choses en place avant un der­by très atten­du, mais dont l’AS Saint-Etienne n’est pas le favo­ri sur le papier.



Les autres infos