Des micros dans certaines rues de Saint-Etienne

Des capteurs sonores vont être bientôt installés dans le quartier de Beaubrun-Tarentaise à Saint-Etienne. Le but de l’opération est de détecter des bruits suspects.

Ces capteurs pourront détecter un accident de voiture. Les pompiers et la police en seront automatiquement prévenus et interviendront bien plus rapidement selon la préfecture. Une installation qui ne plaît pas à tout le monde. Myriam Ulmer et Pierrick Courbon, élus de la Nouvelle Gauche s’inquiètent : « Une fois mis en place, ils pourraient évoluer au gré des envies ou des besoins du pouvoir en place et l’espace public pourrait devenir un lieu dans lequel l’anonymat et la confidentialité ne seraient plus garantis. » Mais d’après le Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL), seul les sons qui correspondent à des bruits inquiétants seront enregistrés. Aucune conversation humaine ne pourra donc être captée. Une réponse qui devrait rassurer les habitants du quartier.



Vous aimerez lire aussi