Des réduc­tions de postes en collèges

En 2018 la Loire devrait recueillir 220 élèves sup­plé­men­taires avec des sup­pres­sions d’enseignants.

La ren­trée 2018 va être un véri­table nœud à démê­ler à la fois pour les ensei­gnants et les parents d’élèves. Septembre va être un mois com­plexe pour les 50 col­lèges et les 18 lycées du dépar­te­ment de la Loire. Selon la SNES-FSU, des postes d’enseignants vont être sup­pri­més, notam­ment à Péllusin, Saint-Chamond, Rive de Gier et la Grand-Croix.

Dans ces éta­blis­se­ments, 177 heures d’enseignement vont être sup­pri­més avec l’arrivée de 23 élèves sup­plé­men­taires par rap­port à la sai­son sco­laire 2017/2018.

Des postes d’enseignants qui ne seront pas tou­jours sup­pri­més mais les pro­fes­seurs devront aller com­plé­ter leurs ser­vices dans un ou deux autres établissements.

Dans le roan­nais, même pro­blème, avec la sup­pres­sion de 4 postes.

La ques­tion des sup­pres­sions de postes sera dis­cu­tée lors d’une réunion du comi­té tech­nique aca­dé­mique qui aura lieu en mars.



Les autres infos