Des violences au stade Geoffroy-Guichard

Le mauvais score des Verts s’est soldé par des violences ce vendredi soir à Saint-Etienne.

Alors qu’habituellement chaque rencontre à domicile attire autour de 40 000 spectateurs, l’interdiction des supporters en kops était de rigueur ce vendredi soir et il n’y avait que 13 767 supporters stéphanois. Des kops vides qui n’ont pas empêché des violences.

Un groupe d’ultras a voulu, malgré l’interdiction, rentrer dans le stade par les tribunes Henry Point. Les CRS ont dû charger, des heurts entre supporters et CRS ont débuté, des bombes lacrymogènes ont éclaté, certains ont voulu arracher des panneaux de circulation.

Résultat, des supporters sages, qui n’avaient rien demandé, ont été contraints de patienter avant de rentrer dans le stade. Certains sont repartis chez eux avant même de s’installer en tribune.

Le match s’est ensuite déroulé dans le calme. Les 80 supporters monégasques n’ont pas été virulents, ni même les supporters stéphanois privés de leurs kops.

Les choses se sont gâtées à la 90eme minute alors que les Verts perdaient 4 à 0. Les supporters ultras ont commencé à brandir une banderole « Direction démission » en jetant des projectiles.

Les CRS ont répliqué avec des bombes lacrymogènes.  Plusieurs blessés ont été dénombrés du côté civil et un blessé parmi les CRS.

Vous aimerez lire aussi