Poisson d’a­vril : des­truc­tion de la gare de Saint-Etienne Châteaucreux en 2023

Saint-Etienne Chateaucreux,

C’est une info que vient de nous faire par­ve­nir la ville de Saint-Etienne. La Gare de Saint-Etienne Châteaucreux va être démo­lie pour lais­ser place à un parc ver­doyant avec de nom­breux arbres plan­tés et des espaces de jeux pour les enfants.Une nou­velle gare sera construite sur le site du Pont de l’âne, à proxi­mi­té du futur centre com­mer­cial STEEL.

Voici une infor­ma­tion qui va cer­tai­ne­ment irri­ter cer­tains sté­pha­nois. La gare de Saint-Etienne Châteaucreux va être démo­lie à par­tir de mai 2023. Cet éta­blis­se­ment fer­ro­viaire avait été mis en ser­vice en 1857 par la Compagnie du che­min de fer fran­çais (SNCF). Le quar­tier de la gare est deve­nu un quar­tier d’affaires avec 250 000 m² de bureaux et 400 loge­ments loca­tifs. C’est donc une annonce très éton­nante que la ville a offi­cia­li­sée dans le week-end, affir­mant que le quar­tier d’avenir est aujourd’hui situé au niveau du Pont de l’Âne à Monthieu. Le ter­rain de 15,8 hec­tares serait tota­le­ment adap­té pour la construc­tion de la future gare de Saint-Etienne.

Un cout de 120 mil­lions d’euros

Le lieu va accueillir 52 500 m² de com­merces. La ville explique que les voya­geurs trou­ve­ront à proxi­mi­té de la gare de nom­breux ser­vices comme des res­tau­rants, des hôtels et 1800 places de par­king. Frank Gehry sera l’architecte de cette toute nou­velle gare. Sa plus grande créa­tion : le musée Guggenheim, inau­gu­ré en 1997, à Bilbao a sau­vé la capi­tale du Pays basque espa­gnol en plein marasme éco­no­mique. Avec lui, Gehry a prou­vé au monde entier que l’architecture pou­vait être un geste artis­tique et un levier éco­no­mique. Depuis, tout le monde court après l’effet Bilbao. 

Franck Gehry sera à Saint-Etienne la semaine pro­chaine pour la réa­li­sa­tion des plans de l’édifice sté­pha­nois. Le bud­get des tra­vaux pour la construc­tion de cette gare : 120 mil­lions d’euros. Pour le moment, ni la ville, ni le dépar­te­ment n’ont annon­cé la construc­tion d’une ligne de tram­way à proxi­mi­té de Monthieu.

La gare de Châteaucreux dans les années 80



Les autres infos