Diamond Dance, le spec­tacle à voir à Saint-Etienne

Que vous aimiez les grands bal­lets, les comé­dies musi­cales ou les grands films de danse, Diamond Dance, The Musical, va vous enchan­ter. C’est le pre­mier spec­tacle de la sai­son 18/19 du Zénith de Saint-Etienne. Pourquoi ce choix de l’équipe de la grande salle de spec­tacle sté­pha­noise ? Car les repré­sen­ta­tions sur Paris ont fait gui­chets fermés.

Fans de « Dirty Dancing », « Fame » et de « Sexy Dance », alors les musi­ciens et dan­seurs en live ne vont pas vous décevoir.

L’avantage de Diamond Dance, c’est que le spec­tacle se balade dans plu­sieurs styles de danse. Amateurs de hip-hop, de bal­lets, de danses modernes vous décou­vri­rez le show sur fond de décors de Los Angeles.

Pour incar­ner le couple star, la pro­duc­tion a choi­si une dan­seuse clas­sique, for­mée au Conservatoire de Paris, Andie Masazza, et un dan­seur urbain, Raphaël Sergio. Les deux confrontent leurs uni­vers. “Dans le hip-hop, ils sont vrai­ment à la cool !”, explique la jeune bal­le­rine. “Alors que dans les écoles de clas­sique, on est tout dans le contrôle. Apprendre à lâcher prise, c’est vrai­ment très dur”. “Dans le milieu du hip-hop, la per­son­na­li­té peut res­sor­tir, en dehors de la tech­nique”, raconte Raphaël Sergio. “Alors que dans la danse clas­sique, il y a une telle rigueur que l’on se concentre énor­mé­ment sur la tech­nique”.

Diamond Dance le ven­dre­di 16 novembre au Zénith de Saint-Etienne à 20h30.

Places assises.

Tarifs : de 39 à 73 euros.

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Les autres infos