Le dos­sier Xavier Dupont de Ligonnès affole la Loire

L’affaire a fait grand bruit. C’était en 2011. Vous êtes nom­breux à cher­cher les deux numé­ros de Society à Saint-Étienne et ailleurs dans la Loire. Deux numé­ros sur l’af­faire Dupont de Ligonnès. Deux maga­zines sou­vent aux abon­nés absents dans les kiosques. On vous explique la folie qui se déroule en ce moment et ou des enchères dans notre région qui tournent par­fois au délire.

Le maga­zine « Society » a lan­cé deux numé­ros excep­tion­nels sur l’une des affaires cri­mi­nelles qui a mar­qué la France entière avec une fré­né­sie judi­ciaire et média­tique jamais connue après l’affaire du petit Gregory. L’affaire Xavier Dupont de Ligonnès. Un roman d’été qui, mal­heu­reu­se­ment, n’est pas sor­ti de la tête d’une roman­cière à suc­cès. Ici l’histoire est bien vraie et sordide.

Les deux numé­ros spé­ciaux du maga­zine n’auront pas été impri­més en nombre suf­fi­sant. Vous êtes de nom­breux Ligériens sur Facebook à cher­cher les deux tré­sors de lec­ture estivale.

Sur le boncoin.fr, une per­sonne habi­tant Saint-Galmier vend le pre­mier numé­ro sur Xavier Dupont de Ligonnès, 35 euros. Le numé­ro rare était ven­du en kiosque en juillet à Saint-Étienne à 3 euros 90. Cette affaire sus­cite de très grands inté­rêts pour les lecteurs.

Une folie qui monte à 500 euros le numé­ro sur une annonce dans le Bon Coin.

Depuis sa paru­tion, a éga­le­ment fleu­ri sur Twitter le mot-clé #jecher­che­so­cie­ty, où les inter­nautes docu­mentent les rup­tures de stock en kiosques ou au contraire les points de vente où le maga­zine est dis­po­nible. Mentionnant « un engoue­ment proche de la folie », le patron de SoPress Franck Annese a pos­té son numé­ro de télé­phone de por­table sur Twitter avec le mes­sage : « à tous les dif­fu­seurs appe­lez-moi ou envoyez-moi des SMS pour me dire com­bien vous vou­lez rece­voir de numé­ros de Society. On réim­prime et on livre les points de vente ». Pourtant dans la Loire, on cherche par­tout le maga­zine. Certains d’entre vous ont peut-être eu la chance de le trou­ver à Roanne, Sainté, Firminy ou ailleurs.

Chez Society, on a pris les choses au sérieux. Le Patron de Society vient de pos­ter un nou­veau tweet qui dit : « 499 euros ?!!?! On a réim­pri­mé le 2 et on réim­prime en quan­ti­tés énormes le 1. Ne vous lais­sez pas avoir, de mer­cre­di à mar­di pro­chain on va arro­ser tous les mar­chands de presse avec @SocietyOfficiel ! À 3,90. Pas à 500 balles… décon­nez pas”. #jecher­che­so­cie­ty

© Photo Society

Les autres infos