Elle amène sa maman à l’hospice et part avec la retraite de cette dernière

Une his­toire bien sor­dide et pour­tant bien réelle.

Mardi der­nier, Valérie O. n’est pas à son pro­cès, et pour­tant elle paraît bien coupable.

Elle décide de dépo­ser sa mère à l’hospice, puis va s’installer dans les Pyrénées-Orientales avec la retraite de sa maman. Entre 2014 et 2016, Valérie O., ori­gi­naire de Saint-Bonnet-le-Courreau près de Montbrison, dépense la pen­sion de sa mère. Soit un total de 27 000 euros. En 2013, la vieille dame fait un AVC et on l’installe en mai­son de retraite. Valérie O. ne donne pas signe de vie. Absente à son pro­cès, cette femme de 45 ans ne s’est pas sou­ciée de sa mère. Elle a appe­lé la mai­son de retraite, pour prendre des nou­velles, une seule fois, c’était en 2014, et depuis, rien !. « Par contre,elle n’oublie pas de dépen­ser la pen­sion de sa mère » indique le pré­sident de la cour. « Elle pré­tend que tout ce qui appar­tient à sa mère lui appar­tient » annonce le magis­trat. Les 800 euros de pen­sion que reçoit la vieille dame sont dépen­sés par la fille. La mai­son de retraite ne reçoit même pas les paiements.

Valérie O. n’a pas l’air de s’inquiéter de la gra­vi­té de l’affaire puisqu’elle n’a pas deman­dé à un avo­cat de la repré­sen­ter. Elle écope de 6 mois de pri­son avec sur­sis et 2 ans de mise à l’épreuve et devra rem­bour­ser la tutrice de la dame de 71 ans de tous les frais.



Les autres infos