Elle amène sa maman à l’hospice et part avec la retraite de cette dernière

Une histoire bien sordide et pourtant bien réelle.

Mardi dernier, Valérie O. n’est pas à son procès, et pourtant elle paraît bien coupable.

Elle décide de déposer sa mère à l’hospice, puis va s’installer dans les Pyrénées-Orientales avec la retraite de sa maman. Entre 2014 et 2016, Valérie O., originaire de Saint-Bonnet-le-Courreau près de Montbrison, dépense la pension de sa mère. Soit un total de 27 000 euros. En 2013, la vieille dame fait un AVC et on l’installe en maison de retraite. Valérie O. ne donne pas signe de vie. Absente à son procès, cette femme de 45 ans ne s’est pas souciée de sa mère. Elle a appelé la maison de retraite, pour prendre des nouvelles, une seule fois, c’était en 2014, et depuis, rien !. « Par contre,elle n’oublie pas de dépenser la pension de sa mère » indique le président de la cour. « Elle prétend que tout ce qui appartient à sa mère lui appartient » annonce le magistrat. Les 800 euros de pension que reçoit la vieille dame sont dépensés par la fille. La maison de retraite ne reçoit même pas les paiements.

Valérie O. n’a pas l’air de s’inquiéter de la gravité de l’affaire puisqu’elle n’a pas demandé à un avocat de la représenter. Elle écope de 6 mois de prison avec sursis et 2 ans de mise à l’épreuve et devra rembourser la tutrice de la dame de 71 ans de tous les frais.



pub_asse