Europa League : Ramener la coupe à la mai­son ! C’est pos­sible pour l’ASSE

En dif­fi­cul­té dans sa phase de groupes de l’Europa League, l’AS Saint-Etienne reste en course pour une qua­li­fi­ca­tion en sei­zièmes de finale. Voire plus en cas de bonnes per­for­mances par la suite.

Trois matchs nuls, une défaite et aucune vic­toire. Malgré ce triste bilan en quatre jour­nées d’Europa League, l’AS Saint-Etienne a encore toutes ses chances d’atteindre les sei­zièmes de finale. Pour évi­ter tout cal­cul com­plexe, les Verts, même amoin­dris, devront d’abord battre La Gantoise jeu­di, puis s’imposer à Wolfsbourg deux semaines plus tard. Autant dire que l’objectif est réa­li­sable pour les coéqui­piers de Timothée Kolodziejczak, presque sur­pris de ne pas être éliminé.

« C’est une chance d’a­voir une “finale” à jouer devant La Gantoise jeu­di, après nos résul­tats dans cette cam­pagne euro­péenne, a confié le défen­seur poly­va­lent. On peut encore exis­ter avec une vic­toire demain. Ça nous motive. On n’a que la vic­toire en tête. On est à la mai­son, devant notre public qui aime tant cette com­pé­ti­tion. A nous de haus­ser notre niveau de jeu, de prendre ce match par le bon bout, de leur mettre la pres­sion, même si c’est vrai qu’on n’a pas fait car­ton plein chez nous. »

Kolodziejczak connaît la recette

« Après avoir bat­tu de grosses équipes (Lyon et Monaco en cham­pion­nat, 1–0), on a eu plus de mal contre de plus petites équipes. On a le poten­tiel pour gagner ce match, vu que c’est l’ob­jec­tif du groupe et du club de se qua­li­fier pour les sei­zièmes de finale. Après avoir raté notre début de sai­son, on est de mieux en mieux, a sou­li­gné le double vain­queur de la C3 avec le FC Séville. Je me rap­pelle qu’a­vec Séville, les matchs de groupes ont tou­jours été com­pli­qués. On les gagnait à l’ar­rache. Après, ça allait de mieux en mieux. » Comme quoi, tout reste pos­sible pour les Verts.

Les autres infos