Les excuses les plus insolites pour sortir en période de confinement

Depuis le 15 mars, cha­cun doit avoir une bonne rai­son pour sor­tir pen­dant le con­fine­ment, qu’il inscrit notam­ment sur son attes­ta­tion. Pour­tant, cer­tains font preuve d’une cer­taine imag­i­na­tion pour jus­ti­fi­er leur sor­tie. Flo­rilège. 

A Mar­seille, un homme a voulu sor­tir son boa…. Pré­tex­tant que l’animal avait besoin de pren­dre l’air hors de son vivar­i­um. Que cha­cun se ras­sure : il était autour de son cou. Dans la caté­gorie « ani­mal », cer­tains ont sor­ti chiens en peluche ou même enfant, parce que c’est « comme un ani­mal » ! 

En effet, cer­tains sem­blent avoir des soucis avec le con­fine­ment : un homme a pré­tex­té vouloir sor­tir parce que sa femme était ivre. Cer­tains évo­quent même la néces­sité d’aller voir leur maîtresse parce qu’ils en « ont marre ». Une famille a aus­si été arrêté parce qu’elle voulait aller ramass­er des jon­quilles… 

D’autres ont une vision très large des cours­es : l’achat de bananes ou de cas­soulet à 20 ou 50 km du domi­cile n’a pas con­va­in­cu les policiers. On compte aus­si les graines pour planter des fleurs, mais aus­si les emplettes dans un super­marché, qui a brûlé il y a qua­tre mois…

Les autres infos