Firminy : enquête de Police, retrou­vé grâce à son ADN

Rue de l’abattoir à Firminy, une sta­tion-ser­vice a été cam­brio­lée. Les cam­brio­leurs avaient frac­tu­ré le coffre-fort, empor­té des bou­teilles d’alcool et de nom­breux jeux à grat­ter. On peut ima­gi­ner que cer­tains pou­vaient être gagnants même avec des petites sommes.

Nos amis et confrères du Progrès racontent que l’affaire remonte à novembre 2018.
L’enquête avait traî­né. Le quo­ti­dien explique que « dif­fé­rents élé­ments avaient été recueillis sur place par les enquê­teurs à l’époque, notam­ment une trace de sang ».
En 2019, un nou­vel élé­ment arrive. Le fichier natio­nal des empreintes géné­tiques a iden­ti­fié un indi­vi­du qui était déjà en déten­tion pour une autre affaire.
Il aura fal­lu attendre 2021 pour qu’il soit mis en garde à vue.  Il a en effet recon­nu les faits.

L’homme a été convo­qué devant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Saint-Étienne le 29 juin pour vol avec effrac­tion. Il est aujourd’hui tou­jours en prison.

Les autres infos