Gaël Perdriau appelle à l’aide l’Europe

C’est dans une tri­bune publiée dans Le Jour­nal du Dimanche que Gaël Per­driau en appelle à l’U­nion Euro­péenne pour aider Saint-Etienne dans la tran­si­tion éco­lo­gique. Il est accom­pa­gné de 40 maires et pré­si­dents d’in­ter­com­mu­na­li­tés, comme Paris, Lyon ou encore Cler­mont-Fer­rand.

La tri­bune rap­pelle l’ur­gence de la crise cli­ma­tique, en plus de la crise sani­taire. Selon les signa­taires de la tri­bune, c’est aux élus locaux de mettre en marche la tran­si­tion éco­lo­gique « ambi­tieuse et socia­le­ment juste ».

Le degré de la com­mune est le niveau par­fait pour agir, puis­qu’ils savent « où inves­tir ». L’U­nion Euro­péenne doit donc les « sou­te­nir et les accom­pa­gner ».

Les cen­taines de mil­liards d’eu­ros du plan de relance euro­péen doivent être une oppor­tu­ni­té d’ac­cé­lé­rer la tran­si­tion éco­lo­gique, de finan­cer le Green Deal euro­péen et de rele­ver l’am­bi­tion cli­ma­tique de notre conti­nent.

Un objec­tif doit donc être posé pour « trans­for­mer le quo­ti­dien en Europe, en France et dans nos ter­ri­toires » au niveau euro­péen. Les dif­fé­rents plans annon­cés doivent être « uti­li­sés de manière cohé­rente », en pas­sant par le niveau local pour répondre à cette impé­ra­tif, « au plus près des aspi­ra­tions des citoyens ».

Les autres infos