Gaël Perdriau sou­tient les tests Biospeedia

Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, pré­sident de Saint-Etienne Métropole a rap­pe­lé ce jour à l’a­gence régio­nale de san­té (ARS), dans le cadre de l’ex­pé­ri­men­ta­tion qui va être menée mi-jan­vier à Saint-Etienne, afin de pré­pa­rer au mieux la phase de décon­fi­ne­ment, tout l’in­té­rêt de s’ap­puyer sur les tests Biospeedia, récem­ment agréés par le minis­tère de la Santé.

En effet, ces tests ont été conçus en Auvergne Rhône-Alpes, avec le concours notam­ment des équipes de cher­cheurs du CHU de Saint-Etienne. Ils pré­sentent des carac­té­ris­tiques scien­ti­fiques par­ti­cu­liè­re­ment inté­res­santes leur per­met­tant d’af­fi­cher un très haut niveau de fia­bi­li­té sem­blant dépas­ser net­te­ment ceux d’autres concur­rents étrangers, se plaît à rap­pe­ler Gaël Perdriau. 

Il pour­suit : A l’heure où la France recherche la meilleure façon de rele­ver le défi d’une relance éco­no­mique d’un nou­veau genre, notam­ment en déve­lop­pant des entre­prises natio­nales capables d’être com­pé­ti­tives sur le plan inter­na­tio­nal, la socié­té Biospeedia pour­rait assu­mer , dons son domaine, son rôle de lea­der. (…) Une oppor­tu­ni­té existe pour mettre en avant la qua­li­té de notre recherche médi­cale au niveau natio­nal et régio­nal, avec les tests Biospeedia désor­mais recon­nus par l’Agence natio­nale de sécu­ri­té des médicaments (…)”.

Gaël Perdriau est éga­le­ment inter­ve­nu pour que ces tests dis­posent d’un réfé­ren­ce­ment natio­nal dans le cadre de la conven­tion “inno­va­tion” signée entre Saint-Etienne Métropole et l’UGAP (Union des grou­pe­ments d’a­chats publics) per­met­tant notam­ment aux star­tups de la Métropole sté­pha­noise, d’ac­cé­der plus faci­le­ment à la com­mande publique. 

Les autres infos