Garde à vue à Roanne des diri­geants de l’association 269 life Libération Animale

Ils avaient orga­ni­sé une opé­ra­tion de blo­cage de l’abattoir de la Sicarev.

Comme indi­qué sur son site inter­net : 269 Libération Animale est une asso­cia­tion fran­çaise créée en 2016 et basée à Lyon. Elle lutte pour la libé­ra­tion ani­male à tra­vers un acti­visme offen­sif repo­sant sur l’u­sage de l’ac­tion directe et de la déso­béis­sance civile.

Les deux diri­geants de l’association, Ceylan Cirik et Tiphaine Lagarde avaient pour­tant bien pris soin de ne pas être pré­sents par­mi la cin­quan­taine de mili­tants enchaî­nés dans l’abattoir de Roanne. Ils n’étaient pas non plus sur le toit de l’établissement.

Pourtant, leur pré­sence ce lun­di 5 février à l’abattoir a suf­fi à les mettre en garde à vue mar­di après-midi.

Certains mili­tants fran­çais, belges et suisses ont eux aus­si été mis en garde à vue pour finir avec rap­pels à la loi.

Philippe Dumas, qui est le pré­sident de la Sicarev, a annon­cé à la presse que l’abattoir n’avait pas pu abattre de bovins lors de la jour­née de l’assaut de 269 life Libération Animale.

Il a dépo­sé plainte contre l’association pour entrave à la liber­té du travail.

 

 



Les autres infos