Gasset, Niang…Les réac­tions après Rennes-ASSE (3–0)

Le Stade Rennais a lar­ge­ment domi­né l’ASSE dimanche soir à domi­cile. Découvrez les prin­ci­pales réac­tions d’après-match. 

Quatre jours avant son ren­dez-vous de Ligue Europa face au Betis de Séville, le Stade Rennais a gla­né un suc­cès très encou­ra­geant en cham­pion­nat. A domi­cile, les Bretons sont venus à bout par trois buts d’un écart d’un concur­rent direct, en l’oc­cur­rence l’ASSE. Au coup de sif­flet final, la joie et la satis­fac­tion des Rouge et Noir contras­taient logi­que­ment avec la dés­illu­sion des Stéphanois.

Jean-Louis Gasset (entrai­neur de l’ASSE) : ” Une après-midi catas­tro­phique. On perd 3–0, on prend deux rouges et trois jaunes. Il y a eu des faits de jeu très liti­gieux. On a pour­tant l’im­pres­sion d’a­voir fait une bonne pre­mière mi-temps. On a man­qué d’ef­fi­ca­ci­té. (…) En pre­mière mi-temps, la qua­li­té de jeu était bonne mal­gré l’é­quipe expé­ri­men­tale qu’on pré­sen­tait. Après, on a eu quelques déchets tech­niques, mais le tour­nant du match arrive sur une action liti­gieuse, à par­tir de là on a dû prendre des risques. Il y a eu le penal­ty sur Hamouma, puis un cor­ner de l’autre côté en une minute. Là, je me suis dit “vous cher­chez quoi ?”. Ce n’est pas la pre­mière fois à l’ex­té­rieur que j’ai un sen­ti­ment d’in­jus­tice. C’était idéal pour Rennes. (…) Il faut que tous les arbitres arbitrent de la même manière. On avait le match en main et si on arrive à éga­li­ser, peut-être aurait-on pu faire dou­ter l’ad­ver­saire. (…) Khazri reste Khazri. L’un des meilleurs buteurs du cham­pion­nat. J’aurais aimé qu’il soit là. Malheureusement, il était suspendu”

Mbaye Niang (atta­quant du Stade Rennais) : “on savait avant le mach que c’é­tait un adver­saire direct. On avait envie déjà de faire plai­sir à notre public. Et on pou­vait avoir les 3 points qui nous feraient avan­cer et c’est ce qu’on a fait. Score flat­teur ? C’est un bon score. Mais c’est un résul­tat méri­té, face à une équipe de l’ASSE qui a mon­tré de belles choses. On retrouve du jus. C’est vrai qu’on a connu une période de moins bien, mais c’est là qu’on doit faire bloc. Ce soir, on a tous pris du plai­sir et le résul­tat en dit long. Plus à l’aise sur le côté ? C’est pareil. J’avais envie de faire un grand match et mar­quer. Il ne faut pas s’ar­rê­ter là et conti­nuer. A nous de prendre un maxi­mum de points. Moi, je suis dans une période où je me sens bien. C’est la récom­pense du tra­vail. Il fal­lait juste être patient. On va vite se recon­cen­trer. Le coach nous demande de beau­coup tra­vailler défen­si­ve­ment, tant qu’on a du jus on essaye de le faire. Je n’a­vais pas envie de par­tir. Dans ma tête, tout était clair. Pour les bles­sés, j’es­père que ce n’est pas très grave. Je ne sais pas ce qu’ils ont. On en sau­ra plus demain. Un signe lan­cé au Betis ? Non, on sait que les matches de Coupe d’Europe c’est dif­fé­rent et c’est un autre contexte. Mais c’est tou­jours bien de gagner 3–0. Il ne faut pas avoir un excès de confiance. Ça sera à nous de nous mettre à la hau­teur de l’é­vé­ne­ment. A nous de prendre match par match, prendre du plai­sir et en don­ner aux gens”.



Les autres infos