Gilets jaunes : les vacances vont-elle calmer les manifestants



Cela fait déjà cinq semaines que les gilets jaunes tiennent le coup dans la Loire, sur les ronds-points, au bord de la RN88 et aux entrées d’autoroutes. C’est la trêve avec l’arrivée des fêtes de fin d’année.

Ce dernier samedi a été beaucoup plus calme à Saint-Etienne. On a comptabilisé sept personnes appréhendées avec quatre gardes à vue sur l’A47 et dans la manifestation au centre-ville de Saint-Etienne.

La trêve ne devrait pas durer, malgré Noël. Les ronds-points de Monthieu et Méons devraient voir l’arrivée de gilets jaunes bien décidés à remettre ça, même s’ils savent pertinemment que les policiers vont venir les déloger rapidement. C’est le jeu du chat et de la souris. Mais là, fort heureusement chacune des deux parties devrait se respecter. Les gilets jaunes partiront gentiment pour revenir un peu plus tard.

Des opérations escargot devraient avoir lieu sur l’A47 pendant les fêtes et un appel a été lancé pour que la raffinerie de Feyzin soit occupée. Y aura-t-il des perturbations sur le ravitaillement d’essence ? Pour le moment, il est difficile de faire le point là-dessus.

Un nouveau rassemblement pour le 31 décembre

On n’a pas réussi à avoir beaucoup d’informations sur les rassemblements du 31 décembre. Les organisateurs veulent garder un certain secret. Tout passe par le bouche à oreille.

Il devrait y avoir des opérations coup de poing pour le réveillon du 31 décembre.

Il y a donc fort à parier que ce n’est pas la fin et qu’on va retrouver un acte VII des gilets jaunes dans la Loire et à Saint-Etienne.