Gilets jaunes : les vacances vont-elle cal­mer les manifestants

Cela fait déjà cinq semaines que les gilets jaunes tiennent le coup dans la Loire, sur les ronds-points, au bord de la RN88 et aux entrées d’autoroutes. C’est la trêve avec l’arrivée des fêtes de fin d’année.

Ce der­nier same­di a été beau­coup plus calme à Saint-Etienne. On a comp­ta­bi­li­sé sept per­sonnes appré­hen­dées avec quatre gardes à vue sur l’A47 et dans la mani­fes­ta­tion au centre-ville de Saint-Etienne.

La trêve ne devrait pas durer, mal­gré Noël. Les ronds-points de Monthieu et Méons devraient voir l’arrivée de gilets jaunes bien déci­dés à remettre ça, même s’ils savent per­ti­nem­ment que les poli­ciers vont venir les délo­ger rapi­de­ment. C’est le jeu du chat et de la sou­ris. Mais là, fort heu­reu­se­ment cha­cune des deux par­ties devrait se res­pec­ter. Les gilets jaunes par­ti­ront gen­ti­ment pour reve­nir un peu plus tard.

Des opé­ra­tions escar­got devraient avoir lieu sur l’A47 pen­dant les fêtes et un appel a été lan­cé pour que la raf­fi­ne­rie de Feyzin soit occu­pée. Y aura-t-il des per­tur­ba­tions sur le ravi­taille­ment d’essence ? Pour le moment, il est dif­fi­cile de faire le point là-dessus.

Un nou­veau ras­sem­ble­ment pour le 31 décembre

On n’a pas réus­si à avoir beau­coup d’informations sur les ras­sem­ble­ments du 31 décembre. Les orga­ni­sa­teurs veulent gar­der un cer­tain secret. Tout passe par le bouche à oreille.

Il devrait y avoir des opé­ra­tions coup de poing pour le réveillon du 31 décembre.

Il y a donc fort à parier que ce n’est pas la fin et qu’on va retrou­ver un acte VII des gilets jaunes dans la Loire et à Saint-Etienne.

Les autres infos