Grève des che­mi­nots à Saint-Etienne

On y retourne dès mar­di 3 avril. Les syn­di­cats ont lan­cé un pré­avis de grève sur Saint-Etienne.

Les mani­fes­tants seront de retour pour crier leur colère concer­nant la réforme par ordon­nances (trans­for­ma­tion de la SNCF en socié­té ano­nyme, aban­don du sta­tut de che­mi­not à l’embauche, etc). SUD-rail a dépo­sé un pré­avis natio­nal pour mar­di 3 avril. Les pré­vi­sions de tra­fic seront connues bien­tôt sur 42info.fr.

Les quatre orga­ni­sa­tions syn­di­cales de Saint-Etienne ont déci­dé de sai­sir cette occa­sion pour récla­mer, dans un tract et une lettre adres­sés à la ministre lun­di 26 mars, l’ouverture d’un dia­logue avec l’intersyndicale sur de nou­velles bases et à par­tir de huit reven­di­ca­tions pré­cises. « Les orga­ni­sa­tions syn­di­cales exigent d’autres mesures, assises sur leurs pro­po­si­tions et leurs reven­di­ca­tions », annonce le com­mu­ni­qué. Les syn­di­cats for­mulent plu­sieurs demandes : une reprise de la dette sans contre­par­tie, le refus de la filia­li­sa­tion du fret, le main­tien de la SNCF comme éta­blis­se­ment public



Les autres infos