Grève du ser­vice public ce jeu­di 22 mars à Roanne et Saint-Etienne

Les syn­di­cats appellent à un ras­sem­ble­ment au départ de la gare de Châteaucreux à Saint-Etienne à 10h30, et à Roanne dès 10h devant la gare pour ensuite rejoindre le centre hos­pi­ta­lier Roannais.

Cette jour­née de mobi­li­sa­tion concerne tous les emplois de la fonc­tion publique suite à un appel de la CGT, FO, FSU et Solidaires.

A Saint-Etienne, le convoi par­ti­ra de la gare pour pas­ser devant l’avenue Denfert-Rochereau, la place Fourneyron, l’avenue de la Libération, la rue du Grand Moulin, la place de l’Hôtel de Ville, la place Jean-Jaurès, les rues Balaÿ, Bouchers de Perthes et Charles de Gaulle. Les Syndicats annoncent déjà beau­coup de monde, même si cer­tains fonc­tion­naires ne pour­ront pas être pré­sents, comme ceux qui tra­vaillent dans les hôpi­taux, les mai­sons de retraite ou les pri­sons. Les syn­di­cats reven­diquent le sta­tut par­ti­cu­lier du ser­vice public qui ne doit pas être asso­cié à la course à la ren­ta­bi­li­té. La CGT annonce « qu’il faut prendre conscience que le ser­vice public est un outil de soli­da­ri­té comme par exemple les trans­ports, la san­té et l’école ».  Pour les fonc­tion­naires, le gou­ver­ne­ment n’entend pas la colère des fonc­tion­naires et crée un ras le bol géné­ral. « Cette jour­née de grève pour­rait être sui­vie d’autres mani­fes­ta­tions si le gou­ver­ne­ment n’écoute pas et ne recule pas » annoncent les syn­di­cats. Des cars réser­vés par les syn­di­ca­listes et arri­vant de tout le dépar­te­ment devraient faire gros­sir la manifestation.



Les autres infos