Halloween confi­né, voi­là des films à regarder


Avec le recon­fi­ne­ment annon­cé, Halloween se fera à la mai­son cette année. Sortez le plaid, les bon­bons et faites sau­ter le pop-corn, ces 10 films seront par­faits pour une soi­rée ciné­ma. Angoisse, thril­ler, fan­tas­tique, épou­vante ou fami­liaux… Préparez-vous à frissonner.

Shining de Stanley Kubrick (1980)

Inspiré du roman de Stephen King, l’histoire se déroule dans un grand hôtel iso­lé et déser­té. Accompagné de sa femme et de son fils, un roman­cier ex-alcoo­lique, espé­rant retrou­ver l’inspiration, y est embau­ché comme gar­dien pour l’hiver. Il va len­te­ment mais sur­ement tom­ber dans une folie meur­trière… La légende raconte que cet hôtel existe vrai­ment et qu’il est très han­té… Tout sim­ple­ment culte.

Conjuring : Les Dossiers Warren de James Wan (2013)

Amateur de fan­tômes et d’histoires angois­santes dans des lieux han­tées, voi­ci un film qui pour­rait bien vous ten­ter. Les époux Warren sont 2 enquê­teurs para­nor­maux répu­tés dans le monde entier. Venus aider une famille ter­ro­ri­sée par une force démo­niaque dans leur mai­son iso­lée du Rhode Island, Ed et Lorraine vont faire face à l’enquête la plus ter­ri­fiante de leur vie… Et si vous en vou­lez plus, il y a un 2 ! The Conjuring : Le Cas Enfield est sor­ti en 2016.

The Descent de Neil Marshall (2005)

Ça vous dirait de faire un peu de spé­léo­lo­gie ? Passionnant, c’est sûr, sauf si vous êtes claus­tro­phobe ou que des créa­tures huma­noïdes car­ni­vores décident de vous pour­suivre. Dans ce film d’épouvante oppres­sant, jugé comme l’un des meilleurs des années 2000, 6 femmes se retrouvent pié­gées par un ébou­le­ment. Bien-sûr, elles ne sont pas seules… Qui sor­ti­ra vivante ?

Sinister de Scott Derrickson (2012)

Vous vous rap­pe­lez Ethan Hawkes dans Le Cercle Des Poètes Disparus ? Oubliez le gamin timide qu’il incar­nait à l’époque pour vous lais­ser por­ter par l’histoire ter­ri­fiante de son per­son­nage. Après son emmé­na­ge­ment dans une nou­velle mai­son avec sa petite famille, Ellison, auteur de romans poli­ciers, découvre des bobines 8mm conte­nant des vidéos de meurtres. Glaçant ! Alors qu’il tente de répondre à cette énigme, la pré­sence d’une enti­té sur­na­tu­relle se fait de plus pré­sente et mena­çante… Tension, maximum !

Ça d’Andrés Muschietti (2017)

Dans ce monde, il existe 2 groupes d’individus : ceux qui adorent les clowns et ceux qui en ont affreu­se­ment peur. Une peur vis­cé­rale… Et cette frayeur ne s’arrangera pas en regar­dant Ça. Tiré de l’œuvre du même nom de Stephen King, le film suit 7 gamins un peu “losers” qui vivent à Derry dans le Maine. Tous les 27 ans, un monstre émerge des égouts pour se nour­rir des peurs des enfants (et les tuer au pas­sage bien évi­dem­ment…). Les 7 enfants décident de com­battre le clown malé­fique, quitte à y perdre la vie…

Saw de James Wan (2004)

Âmes sen­sibles s’abstenir. Thriller, gore et tor­ture, ce film fait par­tie des plus extrêmes du genre. Prisonniers d’un piège mor­tel ima­gi­né par un tueur fou (c’est très peu dire !), les vic­times sont confron­tées à un choix impos­sible : tuer leur com­pa­gnon de cel­lule ou ne pas sur­vivre… Si le pre­mier opus vous met en appé­tit, la série de films Saw compte 8 opus. De quoi se dis­traire pour les semaines à venir.

Anabelle de John R. Leonetti (2014)

Déjà, com­men­çons par vous confir­mer qu’Annabelle existe bel et bien, que son his­toire est vraie et que vous pou­vez la saluer au Warrens’ Occult Museum à Monroe, dans le Connecticut. Rassurez-vous, une vitrine en verre vous pro­té­ge­ra des mau­vaises inten­tions de cette pou­pée démo­niaque. Mais méfiez-vous, der­rière cette jolie fri­mousse se cache une âme dam­née prête à ter­ri­fier n’importe quel être humain qui croi­se­ra sa route. Le film Annabelle 2 est sor­ti en 2017, à vous gla­cer le sang… On vous aura prévenu !

Dernier Train Pour Busan de Sang-Ho Yeon (2016)

Cette liste, bien que non exhaus­tive, ne pour­rait pas être com­plète sans un film de zom­bies. Les morts vivants ont de nom­breux fans et pas seule­ment le soir d’Halloween, et pas seule­ment aux Etats-Unis… Ce film d’horreur sud-coréen retrace l’aventure macabre d’un père et sa fille en route pour Busan. Ils embarquent dans un train sans se dou­ter qui laissent der­rière eux une ville infec­tée par un virus trans­for­mant les hommes en zom­bies… Sont-ils à l’abri ? Non, une femme conta­mi­née vient de mon­ter à bord aussi.

Et pour une soi­rée familiale

Ces films étant for­te­ment décon­seillés au jeune public, ces deux clas­siques seront par­faits pour une soi­rée ciné­ma d’Halloween en famille.

L’étrange Noël de Monsieur Jack de Henry Sellick (1993)

Jack Skelington est l’heureux roi des citrouilles de la ter­ri­fiante ville d’Halloween, peu­plée d’étranges monstres et créa­tures. Par hasard, il découvre un beau jour la ville de Noël et, émer­veillé par ce qu’il y voit, il décide de kid­nap­per le Père Noël pour impor­ter les fes­ti­vi­tés dans sa propre contrée. Un conte adap­té d’une his­toire de Tim Burton, à dévorer .

Hocus Pocus : Les Trois Sorcières de Kenny Ortega (1993) 31 octobre au 25 décembre.

Hocus Pocus est la made­leine de Proust de toute une géné­ra­tion et, même si le grain a vieillit, c’est un plai­sir de le redé­cou­vrir des années plus tard. L’histoire se passe à Salem où trois sor­cières de 300 ans jettent un sort sur la ville pour retrou­ver leur jeu­nesse. Des per­son­nages tru­cu­lents (et une Sarah Jessica Parker pré-Sex and the City)

Des films à décou­vrir sur Netflix, Amazon, Mycanal ou OCS Go. Avant la réou­ver­ture pro­chaine des cinema.

 

 

 

 

 

 

Les autres infos