Interview de Hervé Reynaud : « Hall In One fonc­tionne très bien »

Maire de Saint-Chamond depuis 2014, Hervé Reynaud est aus­si pre­mier vice-pré­sident de Saint-Etienne Métropole et vice-pré­sident aux finances du Département. Candidat à un deuxième man­dat, il entame pro­chai­ne­ment une tour­née de réunions de quar­tiers. Il répond à nos questions.

Dans votre bilan de man­dat, quelle réa­li­sa­tion avez-vous envie de
mettre en avant ?

Beaucoup, je serais ten­té de dire. Nous avons rem­pli l’ensemble de notre pro­jet de man­da­ture et nous sommes même allés au-delà. Toutes les réa­li­sa­tions, tous les pro­jets mis en place sont impor­tants pour nous car ils répon­daient aux besoins de la popu­la­tion. Si je devais en mettre en pers­pec­tive quelques-unes, ce serait peut-être le pro­jet Novaciéries. Un pro­jet qui a un impact signi­fi­ca­tif sur la ville, pour ses habi­tants mais aus­si pour l’attractivité de Saint-Chamond. Après un an d’existence, il a été inau­gu­ré en décembre 2018, c’est un véri­table suc­cès. Le pôle de Loisirs Hall In One fonc­tionne très bien, les com­mer­çants et les res­pon­sables des espaces sont très contents. Le parc est très fré­quen­té par les familles et les enfants, ils pro­fitent des jeux et des espaces de plein air. Le Skate-Parc, un des plus grands de la Région Rhône-Alpes est tou­jours rem­plis. Avec ses 50 hec­tares et  75 mil­lions d’euros inves­tis en plein cœur de ville nous avons su créer un véri­table atout pour la ville et son dyna­misme. Nous en sommes très fiers et la popu­la­tion aus­si je crois. D’autre part, nous avons réa­li­sé de nom­breux amé­na­ge­ments dans les quar­tiers, notam­ment la réno­va­tion des places. Saint-Chamond, même si elle est la 2ème ville du Département conserve un esprit vil­lage dans ses quar­tiers. Rénover et embel­lir les places per­met de conser­ver cette vie de quar­tier et cette ani­ma­tion com­mer­ciale, fes­tive et de ren­contre nécessaire.

Dans quelques semaines va démar­rer le chan­tier du palais des sports de la métro­pole. Envisagez-vous d’autres grands chan­tiers durant le pro­chain mandat ?

Le palais des sports est un équi­pe­ment com­mu­nau­taire de 33 mil­lions d’euros finan­cé par la Région Rhône Alpes, Le Département de la Loire, Saint-Etienne Métropole et la ville. Il s’agira d’un véri­table espace spor­tif à rayon­ne­ment régio­nal et per­met­tra d’accueillir le club de bas­ket de la Métropole mais aus­si de nom­breuses com­pé­ti­tions de niveau natio­nal. Nous sommes en train de tra­vailler sur notre pro­gramme mais je peux déjà vous dire que nous avons comme pro­jet de réno­ver l’ensemble des bâti­ments de l’Hôtel Dieu. Après avoir refait l’ensemble de son espla­nade nous avons en pro­jet de créer dans ce bâti­ment clas­sé une salle d’exposition, une mai­son des anciens com­bat­tants et des espaces d’accueil pour nos asso­cia­tions. Dans un esprit alliant moder­ni­té et conser­va­tion du patri­moine, ce sera je crois un des plus beaux édi­fices de la ville et un endroit de ren­contre et adap­té à notre vie asso­cia­tive. Nous allons éga­le­ment créer une citée de la Mémoire Industrielle sur le site de Novaciéries. Car nous sommes atta­chés à nos racines et se sou­ve­nir d’où l’on vient c’est savoir où l’on va. Enfin, un autre grand chan­tier nous attend. Celui de pour­suivre la réno­va­tion des places de nos quar­tiers. Nous lan­ce­rons les chan­tiers de réno­va­tion des places Louis Comte au Creux, Ile de France à Fonsala, Neyrand à Saint-Julien.

Dans quel état d’esprit abor­dez-vous cette cam­pagne électorale ?

Je suis serein et déter­mi­né. Nous avons beau­coup tra­vaillé durant ce man­dat, nous avons répon­du aux demandes et aux exi­gences légi­times des habi­tants. Ceux-ci semblent satis­faits de ce que nous avons réa­li­sés. Mais nous res­tons humbles car il reste encore beau­coup de choses à faire pour que Saint-Chamond reprenne sa place de capi­tale du Gier.  Nous écou­tons, nous échan­geons avec les habi­tants pour prendre en compte leurs attentes et nous veille­rons à y répondre au mieux.

Pat Françon

Les autres infos