Hervé Reynaud : « Je demande la plus grande fer­me­té dans les déci­sions de justice. »

Réaction d’Hervé Reynaud, suite à la ten­ta­tive de cam­brio­lage de la bijou­te­rie Le Carillon à Saint-Chamond et l’in­ter­pé­la­tion du suspect.


Suite au récent évé­ne­ment qui s’est pro­duit il y a quelques jours à la bijou­te­rie Le Carillon, au cours duquel un indi­vi­du a com­mis un acte délic­tuel, j’ai appris que l’auteur pré­su­mé avait été inter­pel­lé et pla­cé en garde à vue. 

D’ailleurs quelques jours après les faits, j’ai sou­hai­té échan­ger avec cette com­mer­çante pour la récon­for­ter.
De même, dans d’autres affaires récentes, les forces de l’ordre ont pu inter­pel­ler les pro­ta­go­nistes auteurs de ces actes de délin­quance, démon­trant l’efficacité de nos dis­po­si­tifs de sécurité.


Je féli­cite le tra­vail d’enquête rapide et effi­cace mené par les forces de l’ordre de la Police Nationale et de la Police Municipale qui ont tra­vaillé conjoin­te­ment sur cette enquête. Le dis­po­si­tif de vidéo pro­tec­tion muni­ci­pal a été d’une aide pré­cieuse dans la réso­lu­tion de cette affaire.
On lit aujourd’hui dans la presse que le par­quet agit pour faire exé­cu­ter ses demandes de mise en déten­tion pro­vi­soire suite à la déci­sion de libé­rer ces délinquants.


Face à de tels com­por­te­ments et face à ces déci­sions incom­pré­hen­sibles, je demande que la plus grande fer­me­té soit appli­quée dans la réponse judi­ciaire afin de faire res­pec­ter l’ordre public.

Les autres infos