Il est condamné pour assassinat à St-Etienne

La présidente du tribunal lui demande : « Maintenez-vous un coup tiré involontairement ? » Francis Charles répond « Oui, je voulais juste lui faire peur ». Francis Charles, 64 ans, est reconnu coupable de l’assassinat de Joseph Guillemenot le 10 janvier 2016 à Saint-Etienne.

Pour l’accusé, la victime serait responsable de ce qui lui est arrivé. Un témoin a bien vu l’accusé tirer. Il avait les deux mains sur son arme chargée de six cartouches.

Les experts en balistique brossent un tireur très expérimenté. Pour l’un deux, « il ne pouvait pas rater sa cible ». La cour et les jurés n’ont aucun doute sur la culpabilité de Francis Charles qui a tué sa cible le 10 janvier 2016.

Dans son réquisitoire, Marianne Berthéas a expliqué qu’il y avait bien un contentieux entre les deux hommes qui « a brisé une amitié ». Pour elle, Francis Charles « est entré dans une phase de logique d’exécution ». L’ex légionnaire a chargé son magnum pour supprimer sa victime.

L’avocat de la victime, Maître André Buffard explique : « Il parle peu et s’explique mal, mais cela ne fait pas de lui un assassin ». Il rajoute « Francis Charles voulait tourner la page sur une brouille qui avait pourri leur amitié. La rencontre des deux hommes dans le bar était fortuite, il n’y a pas eu de plan ». Maître Buffard demande l’indulgence de la cour pour un homme rongé par le cancer, qu’une sanction lourde éliminerait de la société.



Vous aimerez lire aussi