Il ne faut pas dire Flash-Ball

Avec l’actualité des Gilets-Jaunes, les médias ont ten­dance à par­ler de Flash-Ball. Le flash-ball conçu par l’entreprise stéphanoise Ver­ney-Car­ron a été retiré des forces de l’ordre sous le quin­quen­nat de François Hol­lande. Pour­tant, le flash-ball est moins dan­gereux que le LBD 40. Le flash-ball de l’entreprise stéphanoise a des tirs de courte dis­tance, soit 10m. Le LBD 40, lui, pro­jette des balles jusqu’à 40 à 50 mètres. Il est donc plus dan­gereux.

La direc­tion de Ver­ney-Car­ron regrette que les médias con­fondent le flash-ball avec le LBD 40. Cela porterait atteinte à l’image de la société basée à Saint-Eti­enne.



Les autres infos