Il voulait lui couper la tête

Jonathan, 19 ans, ne supportait pas la séparation avec son ex.

Il l’a surveillée au travail, chez elle, il rôdait partout où elle allait. C’est une relation qui a commencé très jeune. Ils vivaient ensemble depuis l’âge de 16 ans. Un premier amour qui a pris fin en septembre 2017. La jeune femme déménage à la Fouillouse, mais impossible pour elle d’en finir avec son ex « il me surveillait partout ». En janvier Jonathan perd la tête « il me disait : descend, je vais te couper la tête ». C’était l’angoisse quotidienne , il jetait des pierres à la fenêtre de la victime.

Le juge demande des explications à Jonathan « Que vouliez-vous à la surveiller à son travail ? » Jonathan tente d’expliquer sa folie : « La surveiller » puis il craque « Je l’aimais. Les sentiments, ça ne part pas comme ça. » Le jeune garçon ne peut tourner la page, il harcèle son ex petite amie au téléphone la nuit, il pirate son compte facebook et va même l’agresser chez elle. Il faudra l’intervention d’un voisin pour calmer le garçon.

Le Procureur de la République explique que le jeune couple avait une relation ambivalente à cause de son jeune âge. Mais cela ne peut pas faire oublier les agressions et les violences.

L’avocate de Jonathan explique que la jeune femme aurait joué avec les sentiments de son ex compagnon. Elle est partie mais le recontacte en décembre « Elle a joué avec ses sentiments » explique l’avocate. Le tribunal correctionnel condamne Jonathan à une peine de quatre mois de prison avec sursis et une mise à l‘épreuve de deux ans. Jonathan a interdiction de rentrer en contact avec son ex petite amie.



Vous aimerez lire aussi