Il y a plus de mariages dans la Loire qu’ailleurs

Saint-Etienne est la 3eme ville de France où les couples sont le plus mariés.

C’est une étude de l’INSEE sur le sta­tut conju­gal qui démontre que la Loire est le dépar­te­ment fran­çais où le mariage est très cou­tu­mier. La Loire devance les Yvelines (76%), la Moselle (76,5%) et le Haut-Rhin (76,8%).

Le phé­no­mène s’expliquerait par un taux d’immigrés plus impor­tant qu’ailleurs, et par le fait qu’il y ait des per­sonnes plus âgées que dans  d’autres dépar­te­ments et le PACS qui est moins recher­ché. Dans la Loire on pré­fère donc se marier. Saint-Etienne est éga­le­ment en haut de tableau du nombre de mariages (3eme au niveau natio­nal sur les mêmes cri­tères) der­rière Nîmes et Mulhouse.

En Auvergne-Rhône-Alpes, 7,2% des couples sont pac­sés, un chiffre qua­si équi­valent à la moyenne natio­nale. Instauré en 1999, le pacs a rapi­de­ment séduit, notam­ment les plus jeunes (25–34 ans) qui sont 19,5% à avoir fran­chi le pas. C’est encore l’union libre qui reste la solu­tion pré­fé­rée des jeunes d’Auvergne-Rhône-Alpes. Une situa­tion qui dépend de l’âge, mais aus­si des diplômes obte­nus et de la caté­go­rie socio-pro­fes­sion­nelle. 27% des cadres de moins de 30 ans sont pacsés.

À Lyon, la moyenne des couples mariés est infé­rieure à la moyenne des grandes villes fran­çaises : envi­ron 62% des couples sont mariés. En paral­lèle, la part de pacs et d’unions libres est plus importante.

Les autres infos