Ils demandent des arrêts de trains à Terrenoire

Ils sont trois retraités de la SNCF, mais n’en restent pas moins très actifs. André Jousserand, Gérard Liotard et Michel Gagliano ont un projet qui leur tient à cœur. Ce projet s’inscrit dans la continuité du refus de la ministre des transport, Élisabeth Borne sur le refus de construire l’A45. Même si le projet des trois compères date d’avant l’enterrement de la construction, il serait une bonne idée pour améliorer les infrastructures des trains dans la Loire.

Le projet des retraités date de 2007. Ils ont imaginé une halte ferroviaire (sans gare ni bâtiment, juste un arrêt) à Terrenoire, au niveau de la sortie de la ville. L’idée est de désengorger la gare de Saint-Etienne Châteaucreux. Pour les retraités, la halte SCNF se situerait au lieu-dit La Massardière, entre l’ancien dépôt d’essence et l’ex-gare fermée en 1970.

Publicités

Il y aurait assez de place pour y construire des quais et un grand parking de 200 places.

Ce projet devrait intéresser les voyageurs de Terrenoire, La Métare, La Marandinière, le Portail-Rouge, Montplaisir et Monthieu. Ils ne seraient plus obligés de prendre la voiture pour aller prendre leurs trains à Saint-Etienne. Le projet pourrait aussi désengorger les gares de Saint-Chamond et Rives-de-Gier car leurs parkings sont la plupart du temps pleins.

Les trois retraités ont aussi imaginé une crèche sur place pour  les parents qui travaillent sur Lyon. Pour le moment, les élus locaux n’ont pas répondu aux idées des trois copains. Le courrier envoyé en 2015 au président de Saint-Etienne Métropole est resté sans réponse.

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Vous aimerez lire aussi