Immobilier : Saint-Etienne est toujours la ville la moins chère

Même si on note une légère hausse de 7,7%, le prix des appartements reste pour le moment très bas à Saint-Etienne. Elle se positionne comme la ville la moins chère de France encore cette année.

Le prix du mètre carré à Saint-Etienne est en moyenne à 900 euros dans la capitale Ligérienne. Pour Éric qui est commercial dans l’immobilier : « Il est des affaires en or à faire en centre-ville de Saint-Etienne. Il y a des petits appartements à moins de 40 000 euros qui sont tout à fait intéressants et sans gros travaux à réaliser ».

Même si certains quartiers très prisés du centre-ville flambent rapidement, notamment sur des appartements de maître ou des immeubles hauts de gamme, il est possible de devenir propriétaire avec un apport faible. « Aujourd’hui, oui, il est possible de s’offrir un appartement à 70 000 euros en vivant seul avec un petit salaire à 1 200 euros. Les banques ne sont pas frileuses à Saint-Etienne. Le prix est si bas que les banquiers savent que les crédits de 25 ans avec un faible remboursement mensuel est à leur avantage ».

Du côté de nos voisins à Lyon, le marché de l’immobilier ne cesse de grimper. En 2019 selon la FNAIM, les prix ont augmenté de 5,7 %. Le prix du m2 a atteint les 4 230 euros. Bien au-dessus du prix de Saint-Etienne. En France, les ventes ont progressé de 11,4 % durant l’année qui s’est écoulée avec un prix moyen du m2 de 2 700 euros (+3,1 %). 

L’augmentation des prix dans les villes sur un an

Sur un an, les plus fortes hausses ont été enregistrées à Lyon et Nantes + 10%, suivies de Rennes + 7,6%  et Saint-Étienne + 7,7%. Viennent ensuite Paris +6, 3% Toulouse + 5, 7 %, Nice + 3, 8 %, Orléans +3, 4 %.  Une exception, Reims, qui est la seule ville à enregistrer une légère baisse des prix sur un an -2,7%. Reims fait partie de ces villes où l’on peut devenir propriétaire d’un logement autour des 2 000 €/m2. C’est aussi le cas pour Orléans, Dijon, Saint Etienne et Le Havre.

Les autres infos