Interview de Claude Puel : « on a fait un bon, voire un très bon match »

Comment vous sentez-vous ?

Personnellement, ça va mieux. J’ai été tes­té néga­tif. C’est le cas éga­le­ment d’un joueur de mon effec­tif, qui compte mal­gré tout deux nou­veaux cas posi­tifs. On jongle. Sept joueurs posi­tifs seront encore indis­po­nibles pour la ren­contre de dimanche. Je ne peux pas don­ner les noms, secret médi­cal oblige.

Dans ce contexte, com­ment pré­pa­rez-vous le Derby ?

On a quand même fait une bonne semaine de tra­vail. On a dû tra­vailler par groupes avec des horaires dif­fé­rents selon les ate­liers. Quatre joueurs s’entraînaient indi­vi­duel­le­ment. Chaque jour, on a éga­le­ment récu­pé­ré un élé­ment du staff.

Dans quel état d’esprit abor­dez-vous ce match ?
On sera prêts. On ver­ra lors de l’entraînement de same­di si on peut récu­pé­rer des bles­sés ou des joueurs tou­chés à Strasbourg. C’est une pro­blé­ma­tique car c’est tou­jours évo­lu­tif. Malheureusement on doit faire avec. On se penche sur le match de dimanche et on regar­de­ra com­ment on pour­ra dis­pu­ter un vrai der­by quelle que soit l’équipe alignée.

La bonne pres­ta­tion à Strasbourg, qui ne s’est pas reflé­tée au tableau d’affichage, peut-elle être une nou­velle source d’inspiration ?

Dans un moment très dif­fi­cile, on a fait un bon, voire un très bon match. Il y a eu de la cohé­rence dans notre jeu et beau­coup de déter­mi­na­tion. C’est le mini­mum qu’il fau­dra avoir dans un der­by. C’est ce qu’on attend des joueurs. Depuis le der­by aller, où je pense qu’on aurait méri­té au mini­mum le nul, il n’y a pas un match où on a pu dire que mes joueurs étaient pas­sés au tra­vers. On a fait des matches solides. Les deux der­nières défaites, notam­ment à Brest, sont inter­ve­nues contre le cours du jeu. C’est dom­mage car on n’a pas pris tous les points qu’on aurait dû prendre. Dans l’esprit, le carac­tère et l’envie affi­chés, je suis satis­fait. En termes de points, je suis frus­tré. Comme l’ensemble de mes joueurs. On doit aller cher­cher plus d’efficacité afin d’être récom­pen­sés. Si c’est le cas lors du der­by, tant mieux. Mais, il n’y a pas besoin de remo­bi­li­ser. On est mobi­li­sés depuis le début.

Source : ASSE.fr

Les autres infos