Interview : Jean-Marc Pangaud, candidat à Andrézieux

De 2008 à 2014, Jean-Marc Pangaud a été adjoint aux sports à
Andrézieux-Bouthéon. Depuis, il siège en qualité de conseiller
municipal d’opposition. En janvier, il a fait part de sa candidature et il a présenté sa propre liste fin février.

Ancien adjoint aux sports de Jean-Claude Schalk, vous avez rompu avec la majorité municipale en 2014. Comment se positionne votre liste ?


Notre liste est clairement une liste de rupture avec la politique menée par M. Schalk depuis 22 ans.L’ADN de ce groupe est l’écoute et la proximité. C’est ce qui a  le plus manqué à Andrézieux-Bouthéon Sans étiquette politique comme en 2014, j’adhère à la charte anticor, pour le respect des élus d’opposition, le non cumul des mandats, le rejet de tout conflit d’intérêt et l’engagement à tenir les promesses électorales. Changeons de Cap est composée d’hommes et de femmes représentant tous les quartiers de la ville, toutes les générations,  toutes les origines sociales, en somme une équipe qui ressemble à ses habitants. De plus, elle est riche de vraies compétences professionnelles et humaines, et ce dans des domaines très divers. Notre structure de management très ouverte tranche avec celle appliquée précédemment. Elle permet de donner de hautes responsabilités à des élus jeunes, en pleine activité, qui apportent dynamisme et inventivité à l’équipe et son programme. Elle est en phase avec la profonde mutation qui s’impose à nous : nos modes de vie doivent changer pour réaliser au plus tôt la transition écologique.

Dans votre déclaration de candidature, vous avez déclaré ne pas vouloir siéger à la Métropole. En 2020, un maire peut-il ignorer l’échelon intercommunal ?


Bien au contraire, nous avons trop conscience de l’importance essentielle d’une collaboration fructueuse avec la Métropole pour ne pas tout faire pour être efficaces. Nous avons donc imaginé une formule où nous serons trois au lieu de deux à oeuvrer au sein de SEM. Ainsi, je serai présent au bureau des maires tandis que Catherine Sorgi ma jeune première adjointe et André Legros adjoint aux finances et aux affaires économiques siégeront au Conseil Communautaire. Fini le temps où une seule personne cumulait toutes les fonctions. Ainsi, nous pensons amener notre Ville à jouer le rôle moteur que son potentiel économique et financier et sa situation géographique exceptionnelle aux portes du Forez lui confèrent.

Quelles seront les priorités de votre liste si vous l’emportez le 22 mars ?


Ce sont les priorités que notre population a choisies à la suite de nos diverses actions d’écoute réalisées en sa direction : sondage, opération porte à porte, réunions de proximité.

  • revitalisation des centres-bourgs
  • création d’un réseau de déplacements en mode doux sécurisés pour vélos, fauteuils et piétons.
  • prise en compte de la sécurité des biens et des personnes( maintien de la gendarmerie sur le quartier de la Chapelle) et amélioration de la sécurité routière.
  • amélioration du cadre de vie en veillant à édifier un urbanisme raisonné préservant la singularité et le charme de nos quartiers.
  • Aide aux plus fragiles de nos habitants en profitant de l’exceptionnel bassin d’emploi local.

La navette électrique inter-quartiers, la construction d’un parc d’enfants sur chaque quartier, l’attribution élargie à tous des chèques activités jeunes(  sport et culture) ont aussi été plébiscitées. 

Pat Françon

Les autres infos