Retour sur l’his­toire du fes­ti­val Paroles & Musiques

C’est la 27ème édi­tion de ce ren­dez-vous musi­cal à Saint-Etienne.

Depuis 27 ans, le fes­ti­val Paroles et Musiques ras­semble des mil­liers de per­sonnes qui vibrent au son des concerts dans la ville. Ce ren­dez-vous débute en 1992. A l’époque c’est un petit ren­dez-vous pro­po­sé par Marc Javelle et par­rai­né par Léo Ferré. Le ren­dez-vous a lieu dans la célèbre Salle Jeanne D’Arc. Et petit à petit, le fes­ti­val gran­dit pour deve­nir un ren­dez-vous incon­tour­nable des fans de musique ligériens.

Dans les pre­mières années les sté­pha­nois ont pu décou­vrir Dominique A, La Tortue, Benabar, Mickey 3D, Mano Solo, Jeanne Cherhal ou Yann Tiersen. Le tout pre­mier but du fes­ti­val est de pro­po­ser au public des décou­vertes Francophones. Les concerts se jouent à gui­chet fer­mé et le fes­ti­val devient très vite un évé­ne­ment fort de la ville de Saint-Etienne. Il faut être les pre­miers en billet­te­rie pour avoir des places, sur­tout que la salle Jeanne D’Arc est petite. Pour plus d’accueil, on ins­talle ensuite un cha­pi­teau de 400 places à côté de la salle historique.

 

2005 l’ouverture

 

Les années 2000 voient l’élargissement du fes­ti­val. Cette fête musi­cale s’ouvre à d’autres lieux. Des concerts sont orga­ni­sés au Palais des Spectacles de Saint-Etienne, au Hall C puis plus tard au Fil et au Zénith. Les orga­ni­sa­teurs et les nom­breux béné­voles s’activent autour de l’organisation de concerts et lec­tures de textes dans les bars de la ville. On pro­pose les « Apéro Crescendo ». On y ajoute un rôle social aux réjouis­sances avec des ate­liers d’écriture et des concerts en pri­son. Mais le rôle pre­mier du fes­ti­val reste tou­jours la décou­verte de nou­veaux talents.

 

Dès 2007, le petit fes­ti­val devient grand

 

Evolution, voir révo­lu­tion. Le Festival Paroles et Musique s’installe à La Plaine Achille. Cette zone est bien plus pra­tique pour que les spec­ta­teurs puissent se garer. Pour la pre­mière fois, on pro­pose un vil­lage asso­cia­tif à côté du Zénith. On y retrouve un espace éco­lo. Le fes­ti­val devient mili­tant avec la pré­sence de nom­breuses asso­cia­tions qui sont là pour pré­sen­ter leur tra­vail. La pro­gram­ma­tion s’ouvre au rap et à l’électro. Le petit fes­ti­val devient grand avec des concerts de 7000 per­sonnes au Zénith. La direc­tion du fes­ti­val sou­haite, dès les années 2010, deve­nir un fes­ti­val natio­nal sans oublier d’où il vient.

 

Les stars répondent présentes

 

Le fes­ti­val s’adresse de plus en plus à un très large public sans oublier les jeunes débu­tants. Les têtes d’affiches per­mettent de faire connaître les petits nou­veaux. Parmi les grands, on voit sur scène Alain Bashung, Emir Kusturica, Julien Doré, M, Bernard Lavillier, Soprano, Olivia Ruiz, Louane, Vianney.

Le fes­ti­val pro­pose aus­si la Chorale à Musique. Un pro­jet pour rendre la musique à la por­tée de tous. On réin­ter­prète à capel­la des chan­sons d’artistes invi­tés à Paroles et Musiques. Une cin­quan­taine de cho­ristes viennent d’ateliers élèves.

 

Les artistes de l’édition 2018

 

Cette année, du 27 juin au 1er juillet, le fes­ti­val nous pro­pose une belle programmation.

Entre autres, Bigflo & Oli, Shaka Ponk, Louane, Vianney, Jain, Nekfeu.



Les autres infos