Jean-Louis Gasset : “Un groupe aller­gique à la défaite”



Menée au score sur la pelouse du stade Louis II, l’AS Saint-Etienne s’est fina­le­ment impo­sée face à Monaco (2–3) pour prendre place sur le podium. 

Menée au score sur la pelouse du stade Louis II, l’AS Saint-Etienne s’est fina­le­ment impo­sée face à Monaco (2–3), ce dimanche, pour prendre pro­vi­soi­re­ment place sur le podium en atten­dant l’af­fron­te­ment entre l’Olympique Lyonnais et le LOSC, en fer­me­ture de la 35ème jour­née de Ligue 1. Un suc­cès au men­tal, qui per­met aus­si aux Verts de prendre sept points d’a­vance sur le MHSC et l’Olympique de Marseille, res­pec­ti­ve­ment cin­quième et sixième. 

Ainsi, force est de consta­ter que le club du Forez a de grandes chances de dis­pu­ter une Coupe d’Europe la sai­son pro­chaine. Reste à savoir laquelle. Une chose est sûre, si les Verts peuvent rêver, leur entraî­neur en la per­sonne de Jean-Louis Gasset, lui, est motivé. 

“J’ai la chance d’a­voir un groupe aller­gique à la défaite”

“On ne se pré­oc­cupe pas de nos concur­rents au clas­se­ment. J‘ai l’habitude de dire : c’est à nous de jouer. Après, on regarde les autres. Restons humbles ! On va désor­mais jouer deux finales à Geoffroy-Guichard. C’est Saint-Etienne qui peut empê­cher Saint-Etienne d’être euro­péen. On a deux visages. Ce soir, on a été fébriles en pre­mière mi-temps. Puis, on a chan­gé de sys­tème et on a bien uti­li­sé le bal­lon. Là, on a fait peur. J’ai la chance d’a­voir un groupe aller­gique à la défaite”,a confié le tech­ni­cien en confé­rence de presse, après le suc­cès des siens face à des moné­gasques plus que jamais en grand danger. 

Heureux de cette vic­toire et déjà tour­né vers les pro­chains matches, l’en­traî­neur des Verts a aus­si eu une pen­sée émue pour les vic­times du drame de Furiani, en ce 5 mai. “On com­prend les sup­por­ters qui ne sont pas venus parce qu’ils étaient soli­daires de toutes les per­sonnes tou­chées par le drame de Furiani. Nous aus­si, on a été soli­daires. Ghislain Printant, en tant qu’an­cien entraî­neur du SCBastia, connaît l’importance de ce 5 mai”, a ensuite ajou­té l’an­cien adjoint de Laurent Blanc.



Les autres infos