Journée morte pour les avocats de la Loire

Ce lun­di, le tri­bunal de Saint-Eti­enne a vu ses couloirs désertés par les avo­cats.

A Saint-Eti­enne comme à Roanne, les défenseurs des incrim­inés se sont joints à la grève nationale. Cela pour affirmer leur désac­cord avec la réforme des retraites. Les gardes à vue de ce lun­di n’ont pas été assistées d’avocats à l’hôtel de police.

© Pho­to 42info.fr

Les autres infos