La canicule dans la Loire met en danger les espèces de poissons

Chaque année, la sècheresse dans la Loire accentue une situation alarmante pour les poissons. Sur les quinze dernières années, il y a eu dix sècheresses. Ces montées de températures rendent difficile la vie de certains poissons, comme les truites, dans notre département.

La truite vit dans un environnement entre 7 et 17°. Dès que l’eau atteint 20°, elle ne s’alimente plus. A partir de 21° elle s’asphyxie. Du côté de Crémeaux, proche de Renaison, toutes les truites qui étaient sur les hauteurs du bassin de l’Isable sont mortes. C’est la conséquence d’années d’urbanisme et d’accroissement industriel. Des zones entières ont été bétonnées au fil des 50 dernières années et certains sols sont devenus imperméables. En plus de la chaleur, l’homme a asséché des zones humides.