La Fouillouse : un sans papiers condamné pour une fausse carte d’identité

L’homme s’est présenté à la mairie de la Fouillouse pour obtenir une carte d’identité. Seulement voilà, les employés municipaux qui connaissent bien les quartiers de la Fouillouse, se sont vite rendus compte que son justificatif de domicile n’était pas un vrai. L’homme avait d’ailleurs pris l’identité de quelqu’un qui est actuellement en prison.

Lors du procès, la procureur a expliqué qu’une personne en prison ne demande pas une carte d’identité.

L’homme, démasqué, s’était présenté en mairie pour avoir la nationalité française. Originaire d’Algérie, il est arrivé en France il y a huit mois, depuis un bateau via l’Italie.

Son métier, c’est pâtissier. Il espérait trouver du travail en France car dit-il : « C’est plus facile de trouver du travail en France ».

La présidente du tribunal de Saint-Etienne explique qu’il est facile de se faire une pièce d’identité française pour environ 2000 euros. Il y a un gros trafic en France de fausses cartes ».

Lors du procès, le parquet demande quatre mois de prison ferme. Finalement, le tribunal condamne l’accusé à trois mois de prison avec sursis, mais avec obligation de quitter le territoire dans les 30 jours.