La Loire gagne 10 000 habitants

Cela fait déjà plu­sieurs années que la Loire gagne des habitants.

Le der­nier recen­se­ment réa­li­sé par l’INSEE, entre 2010 et 2015 confirme cette aug­men­ta­tion, avec 759 411 habitants.

Le Roannais perd presque 3000 habi­tants et le Montbrisonnais, lui, en gagne 5000.

Le Gier et l’Ondaine perdent quelques cen­taines d’habitants.

2000 per­sonnes ont quit­té Roanne et 947 ont quit­té l’agglomération.

Sur 5 ans, le Montbrisonnais gagne 5215 habi­tants. Avec 227 habi­tants sup­plé­men­taires cette année, ls sont aujourd’hui 15 526 Montbrisonnais.

Du côté de Saint-Just-Saint-Rambert, 763 per­sonnes sont venues gros­sir les rangs de la ville qui compte main­te­nant 14 9935 habitants.

 

171 057 habi­tants à Saint-Etienne

 

Même si la popu­la­tion a bais­sé de 200 habi­tants sur 5 ans, la fuite dans les villes limi­trophes s’est arrê­tée. La pré­fec­ture de la Loire comp­ta­bi­lise 171 057 sté­pha­nois. Avec toutes les com­munes autour de Saint-Etienne, l’agglomération sté­pha­noise compte 402 882 habitants.

Saint-Chamond perd 923 habi­tants sur 5 ans et on en recense aujourd’hui 34 870 habi­tants. Rive-de-Gier accueille 186 habi­tants et a aujourd’hui 15 182 habitants.

Pour L’Ondaine, on note 294 habi­tants par­tis de Firminy et 195 du Chambon-Feugerolles.

Le com­mu­ni­qué de la ville de Saint-Etienne:

Les autres infos