La réponse du gouvernement aux cinémas

Les exploi­tants demandent au gou­ver­ne­ment de lais­ser les séances ce ter­mi­ner à 21 heures. La réponse du gou­ver­ne­ment est claire « C’est non ».

« Ce n’est pas dans les salles que cir­cule le coro­na­vi­rus »

Toute la jour­née de jeu­di, les exploi­tants mais aus­si les dis­tri­bu­teurs et les pro­duc­teurs ont plai­dé leur cause auprès de l’exécutif. Pour eux, les ciné­mas ne sau­raient être ren­dus res­pon­sables de la situa­tion sani­taire. « Ce n’est pas dans les salles que cir­cule le coro­na­vi­rus, assure Jean Laba­die, PDG de la socié­té de dis­tri­bu­tion Le Pacte au jour­nal Le Monde.

Pour les pro­fes­sion­nels, obli­ger les gens à être ren­trés chez eux à 21 heures condamne de fac­to toute pos­si­bi­li­té de pro­je­ter des films en soi­rée. La durée moyenne d’une séance étant de 2 h 15, il ne serait pas pos­sible de com­men­cer une pro­jec­tion après 18 heures, affirment-ils. Une héré­sie dans les grandes agglo­mé­ra­tions, où les sor­ties de bureaux s’effectuent plu­tôt à 19 heures qu’à 18 heures.

 

Les autres infos