La RN88 fait du bruit

L’association ARDISO88 travaille sur la protection du bruit de la RN88.

Lors de sa dernière assemblée générale, l’association a présenté les résultats d’une étude réalisée en partenariat avec les services de l’Etat et de la Loire. Des points noirs concernant le bruit ont été avancés. Ils sont au nombre de 56. 35 à Saint-Etienne, 5 à La Ricamarie, et 16 au niveau du Chambon Feugerolles. Ces points noirs sont des zones d’habitations. Les riverains habitant sur ces zones ont autorisé la mise en place d’appareils de mesure de bruits.

Un budget de 3 millions d’euros a été bloqué pour des travaux de protection contre le bruit. Une partie de la somme irait aussi aux secteurs longeant l’A47 au niveau de Rive de Gier, Lorette et La Grand-Croix. Seulement, l’association ARDISO88 maintient qu’un contournement ouest de Saint-Etienne serait une solution au grand trafic de la RN88.

L’état a abandonné le projet, mais Saint-Etienne Métropole devrait être autonome sur certaines décisions de travaux publics à partir du 1er janvier 2018. Cela pourrait relancer l’idée de déviation.

Vous aimerez lire aussi