La Talaudière: Une femme en garde à vue après avoir tué sa codétenue

Le corps sans vie d’une détenue a été décou­vert dans la nuit de lun­di à mar­di, à la prison de la Talaudière. Sa codétenue a été placée en garde à vue.

Une enquête a aus­sitôt été ouverte afin de con­naitre les caus­es de la mort de cette femme âgée de 58 ans. La détenue âgée d’une trentaine d’an­née qui partageait la cel­lule de la défunte, a été placé en garde à vue.

Hier soir, le pro­cureur de la République de Saint-Éti­enne, a fait un point sur l’af­faire. “L’au­top­sie réal­isée par les médecins experts de l’In­sti­tut médi­co-légal de Saint-Éti­enne établit que le décès a été causé par un syn­drome asphyx­ique par stran­gu­la­tion

C’est dans le quarti­er des femmes de la prison de Saint-Eti­enne qu’a été retrou­vée inan­imée la quin­quagé­naire. C’est sa codétenue de 30 ans qui a don­né l’alerte. « On a retrou­vé des traces sur le cou de la vic­time. Il sem­ble qu’elle ait été étran­glée dans la nuit autour de 23h » racon­te un proche du dossier. La vic­time avait été con­damnée à 20 ans de prison pour l’assassinat de son père.

La garde à vue de la codétenue a donc été pro­longée ce mar­di soir.

Les autres infos