La Talaudière : Pris pour un policier, un détenu tabassé

Un des détenus de la maison d’arrêt de La Talaudière a été tabassé par quatre prisonniers. Mais les 4 suspects nient farouchement.

Le prisonnier qui a été battu par les quatre hommes est un individu fragile avec un taux de handicap de 80%. Pour son avocat, c’est un homme qui reste traumatisé par cette mauvaise expérience. Au tribunal correctionnel de Saint-Etienne, seuls deux prévenus sont présents. Les deux autres n’ont pas pu ou pas voulu assister au procès. Les quatre hommes, qui ont entre 25 et 27 ans, sont poursuivis pour avoir roué de coups un autre prisonnier. Les quatre homme auraient confondu la victime avec son frère, adjoint de sécurité dans un quartier de Saint-Etienne. Pour les accusés présents au tribunal, ils ne sont pas coupables « J’ai vu une altercation et je suis venu séparer les hommes, le surveillant nous a mis dans le dossier ».

Pour la présidente du tribunal, cela ne colle pas : « vous êtes tous là, on vous voit sur la vidéo mais bien sûr, vous venez pour séparer… ». Les prévenus ne sont pas des enfants de chœur. L’un a plus de vingt-neuf condamnations « C’est de l’histoire ancienne », explique-t-il » « j’ai été incarcéré pendant cinq ans, j’ai pris conscience de mes fautes ». Il est sorti de prison depuis deux mois suite a une conditionnelle qui se terminera en 2023.

Pour l’avocat de la défense, son «client s’est amélioré, aujourd’hui il est intégré et repenti ». « On n’est pas arrivé a identifier véritablement les agresseurs, il y a un doute ». Le jour de l’agression, les assaillants ont aussi brûlé la veste de la victime. L’homme battu n’a plus voulu sortir de sa cellule, pris par la peur. Chacun des quatre prévenus a été condamné à cinq mois de prison ferme.