La taxe fon­cière aug­mente-t-elle dans votre ville ?

Le pré­sident Macron l’avait pro­mis, la taxe d’habitation sera sup­pri­mée dès 2022. Mais qu’en est-il de la taxe fon­cière ? Cette der­nière est réser­vée aux pro­prié­taires. Et pour le gou­ver­ne­ment, il n’est pas ques­tion de la supprimer.

En 2017, la ville de Saint-Etienne a récu­pé­ré 54,9 mil­lions d’euros. Roanne a tou­ché 3,7 mil­lions d’euros, Saint-Chamond 9,4 mil­lions, Firminy 5,0, Riorge 4,0, Montbrison 3,7, Saint-Just-Saint-Rambert 3,6, Andrézieux-Bouthéon 3,5 et le Chambon-Feugerolles 3,1 mil­lions d’euros. 

La taxe fon­cière est un impôt fon­cier local. Elle est per­çue par et au pro­fit des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales telles que les com­munes, les dépar­te­ments, les régions, voire même des grou­pe­ments de com­munes tels que les EPCI (Établissements Publics de Coopération Intercommunale). 
Elle frappe tout immeuble au sens juri­dique du terme, c’est-à-dire les immeubles bâtis (loge­ments, construc­tions, habi­ta­tions, ain­si que leurs dépen­dances immé­diates): on parle alors de taxe fon­cière sur les pro­prié­tés bâties et les immeubles non bâtis (ter­rains à bâtir, ter­rains nus): on parle dans ce cas-là de taxe fon­cière sur les pro­prié­tés non bâties.

Dans la Loire, deux com­munes ont bais­sé leurs taux en 2018 : Andrézieux-Bouthéon qui passe d’un taux en 2017 de 14,95% à 14,65% en 2018. Vient ensuite Saint-Paul-de-Vezelin qui avait un taux de 12,13 en 1017 et qui voit ce taux tom­ber à 11,55 en 2018.

A Saint-Etienne, il est inté­res­sant de voir que le taux ne bouge pas depuis 2016. Il est fixe à 23,55%. A Savigneux aus­si, le taux reste fixe depuis 2016 à 16,8%

Retrouvez tous les taux de votre com­mune ci-dessous :



Les autres infos