L’ASSE fait explo­ser le FC Nantes

Ligue 1 — 15e jour­née
AS Saint-Etienne — FC Nantes : 3–0 (0–0)
Buts : 
Beric (73ème), Khazri (83ème), et Kolodziejczak (90ème) pour l’ASSE.

LE FAIT DU MATCH

La puis­sance sté­pha­noise fait la dif­fé­rence. Avec quatre atta­quants d’en­trée, avec les entrées de Yannis Salibur (for­cée par la bles­sure d’Hamouma) puis de Robert Beric, Jean-Louis Gasset avait don­né une énorme impul­sion offen­sive. Les Stéphanois ont pour­tant connu quelques dif­fi­cul­tés lorsque leurs offen­sifs jouaient dos au but. Les Nantais les ont aidés. Recroquevillés puis tou­chés par la bles­sure déter­mi­nante de Tatarusanu, les Canaris ont fini par prendre l’eau de toutes parts. Mathieu Debuchy a allu­mé deux grosses mèches côté droit (58ème, 67ème) avant un joli lob de Gabriel Silva juste à côté (69ème). Et si les laté­raux ont cau­sé beau­coup de tort, la lumière est fina­le­ment venue de Beric (73ème) pour la deuxième fois de la semaine. Le début du festival.

LES BUTS

1–0 (73ème) : Robert Beric trouve enfin la faille ! Après une longue séquence de domi­na­tion ligé­rienne, Mathieu Debuchy obtient une touche, côté droit. Le laté­ral donne à Yannis Salibur qui, dos au but à l’en­trée de la sur­face, fait recu­ler Lucas Lima… avant de réus­sir à se retour­ner grâce à un dribble. L’ailier envoie un superbe centre du gauche au point de penal­ty. Lancé, Robert Beric place un coup de tête à bout portant.

2–0 (83ème) : Khazri double la mise ! Lancé par Rémy Cabella en contre, Yannis Salibur se fait fau­cher par Lucas Lima aux vingt mètres, excen­tré côté gauche. Perclus de crampes, age­nouillé au début de l’ac­tion, Wahbi Khazri s’en va pla­cer son bal­lon dans un der­nier effort. Son tir ten­du du droit trans­perce le mur et se loge au ras du poteau de Maxime Dupé.

3–0 (90ème) : L’ASSE achève les Canaris ! Sur un der­nier cor­ner, Yannis Salibur s’en va frap­per depuis le côté gauche. Tendu, le coup de pied de coin arrive aux alen­tours des huit mètres sur un Timotée Kolodziejczak inte­nable. Le laté­ral, pro­mu défen­seur cen­tral, croise super­be­ment sa tête dans le petit filet gauche d’un Maxime Dupé impuissant.

Les autres infos